Des ambroisies en Ariège : plans d’actions 2015-2017

Synthèse juin 2016

Des plantes exotiques envahissantes qui peuvent nuire à notre santé

Originaire d’Amérique du Nord, l’Ambroisie à feuilles d’armoise (Ambrosia artemissiifolia) est arrivée involontairement en France en 1863, dans un lot de semences fourragères. Elle fait partie de ce que l’on appelle couramment « les mauvaises herbes » et s’installe sur les terres dénudées ou inoccupées (parcelles agricoles, bords de routes et de cours d’eau, friches, chantiers …), surtout en plaine et en région de basse altitude. Son pollen, particulièrement allergisant, peut être transporté sur  plus de 100 km. Il peut provoquer rhinites, conjonctivites, trachéites, crises d’asthme, urticaire et eczéma chez près de 20 % de la population sensible à l’ambroisie (chiffres région Rhône Alpes). Ses graines peuvent rester viables plus de dix ans dans le sol et sont transportées par la terre contaminée.

Une autre espèce, l’Ambroisie trifide (Ambrosia trifida),  envahit aussi progressivement de nombreuses cultures. Cette plante, qui peut atteindre jusqu’à 4 m de haut, crée des problèmes au niveau agricole et possède aussi un pollen au pouvoir allergénique important.

Ambroisie à feuille d'ar - station 10 HD-jv (21) Ambrosia artemisiifoliaAmbroisies-jv (71)Ambrosia trifida

Bien connues en vallée du Rhône où de grands moyens sont utilisés pour les limiter, ces ambroisies ont été repérées dans le nord de notre département où elles font l’objet d’une étude depuis 2 années.

Des actions sur les ambroisies

Depuis  2015,  l’Ana, avec l’Union Régionale des CPIE de Midi Pyrénées, travaille sur la thématique des plantes exotiques envahissantes, en partenariat avec le Conservatoire Botanique des Pyrénées et de Midi Pyrénées, la Région Midi Pyrénées, l’Agence de l’Eau Adour Garonne, l’Agence Régionale de la Santé et la Communauté de Communes de Pamiers.

Les différentes actions menées ou à venir :

  • Prospections des 2 espèces d’ambroisies sur les communautés des communes de Pamiers et Saverdun
  • Projet d’actions de lutte


legta Plaquette_ambroisies_09_low-page-001Plaquette Ambroisies en Ariège réalisée par les élèves du Lycée agricole de Pamiers

amb 8

Un des 8 panneaux de l’exposition sur les ambroisies 

Les prospections sur les ambroisies – année 2015

Pourquoi ?

  • Avoir une connaissance précise de la localisation de l’ambroisie à feuille d’armoise (Ambrosia artemisiifolia L) et de l’ambroisie trifide (Ambrosia trifida L.), notamment sur le nord du département de l’Ariège (Ana et CBPMP).
  • Pouvoir évaluer l’état d’envahissement par ces plantes des secteurs et travailler sur des mesures de gestion pour limiter, si possible, la propagation de ces espèces.

Comment ?

  • L’Ana disposait d’observations réalisées dans les années 2005-2007 sur les secteurs Pamiers/ Saverdun : cartographie des points (ou zones) de présence de ces 2 espèces. Nous avions aussi une carte de répartition des ambroisies sur le secteur Mazères-Montaut, informations provenant de l’Observatoire des Ambroisies.
  • Appel lancé auprès des adhérents botanistes de l’Ana pour aller vérifier, dans un premier temps ces données puis prospecter aux alentours à la recherche de ces 2 espèces.
  • Fonds de cartes, documentations de reconnaissance de ces espèces et fiches d’inventaires vierges fournies aux personnes.
  • Les personnes complètent les fiches et les transmettent à l’Ana. Ils inscrivent aussi leurs observations sur la base de données de l’Ana.
  • L’Ana transmet ces informations au CBPMP

Bilan des prospections 2015

  • 3 personnes ont participé à ces prospections du 5 juillet au 9 octobre 2015
  • 6 stations repérées en 2005/2007 (Ambrosia artemisiifolia L.) où aucune ambroisie n’a été retrouvée en 2015
  • Des ambroisies ont été repérées sur 41 stations sur les communes de :
    • Belpech (11),
    • Calmont (31),
    • Cazal des Bayle,
    • Gaudiès,
    • La Bastide de Lordat,
    • Lapenne,
    • Les Pujols,
    • Mazères,
    • Mirepoix,
    • Montaut,
    • Rieucros,
    • Roumegoux,
    • St Amadou,
    • Teilhet,
    • Trémoulet,
    • Villeneuve du Paréage

Ambrosia artemisiifolia L. a été observée sur 25 stations, Ambrosia trifida  L. sur 16 stations :

 

general
Carte générale de la localisation des ambroisies observées au cours de la saison 2015

GAUDIES
Exemple d’une carte avec localisation précise des stations d’ambroisie à feuilles d’armoise

Les prospections sur les ambroisies – année 2016

Cette année nous avons recentré les prospections ambroisies sur les communes des communautés de communes de Pamiers et Saverdun, en découpant le territoire en 134 mailles. Les personnes engagées dans les prospections, feront remonter leurs observations de la même manière que l’année précédente (fiche et carte papier + base de données de l’Ana). Celles-ci seront transmises au Conservatoire botanique des Pyrénées et de Midi Pyrénées.