Atlas de la biodiversité communale (ABC) dans le Pays de Mirepoix

La Communauté de Communes du Pays de Mirepoix (CCPM) s’inscrit dans plusieurs dynamiques de développement territorial pour lesquelles la préservation de l’environnement, des paysages et du patrimoine est au cœur des réflexions.

Un travail multi-partenarial est entrepris sur l’avenir du lac de Montbel, avant tout outil d’irrigation, mais au potentiel d’attractivité conséquent, tant en termes de cadre de vie qu’en matière d’intérêt touristique.

La connaissance et la préservation du patrimoine naturel et paysager du lieu sont essentielles au développement harmonieux de ce territoire. Un inventaire naturaliste approfondi des espèces présentes sur le lac et ses abords est indispensable.

L’ensemble du Pays de Mirepoix constitue un territoire remarquablement préservé sur lequel l’état des connaissances des milieux naturels reste peu développé. Dans ce sens, la Communauté de Communes a répondu à l’appel à projet « Atlas Biodiversité Communal » lancé en 2017 par l’Agence française de la biodiversité.

Ce projet de 2 ans, piloté par la CCPM, est mené en partenariat avec l’Association des naturalistes de l’Ariège (ANA). Un programme de sciences participatives sera proposé afin d’impliquer les citoyens dans la démarche.

En 2018, l’ABC commence sur le territoire du lac de Montbel et concerne les communes de Montbel, Léran, Belloc et Camon.

En 2019, l’ABC se poursuivra sur les communes concernées par le volet 2 : inventaire en zone agricole. L’enjeu pour la CCPM sera de vérifier la présence d’espèces protégées sur les espaces ouverts ou zones humides pouvant permettre aux agriculteurs d’être accompagnés pour le maintien de la biodiversité par de futures MAEC (Mesures agro-environnementales et climatiques) et ainsi reproduire la démarche de la vallée du Douctouyre.

Qu’est-ce qu’un ABC ?

L’élaboration d’un atlas de la biodiversité communale comporte plusieurs volets :

  1. Réunir l’ensemble des acteurs locaux (élus, acteurs socio-économiques, grand public, scolaires, associatifs, etc.) afin de partager les connaissances déjà disponibles sur la biodiversité, de les sensibiliser et de permettre à chacun de se mobiliser ;
  2. Compléter les connaissances en matière de biodiversité. Il s’agit d’inventorier et cartographier la biodiversité, grâce à l’intervention de l’ANA, mais aussi du grand public ;
  3. Identifier les actions à mettre en œuvre pour protéger, valoriser la biodiversité et améliorer la prise en compte des enjeux en matière de biodiversité dans les politiques d’aménagement communales ou intercommunales.

Cet atlas présente un certain nombre d’intérêts tels que la sensibilisation et la prise en compte de la biodiversité auprès du grand public, la richesse environnementale du territoire afin d‘en identifier les enjeux spécifiques, la valorisation et la protection de cette richesse.

Comment y participer ?

Ce projet est ouvert à tous, du débutant au confirmé, chacun peut participer à la réalisation de cet atlas ainsi qu’à la protection de la biodiversité locale en :

  • communiquant toute observation faune/flore sur le territoire concerné, sous la forme de photographie et en renseignant, soit le formulaire de terrain, soit directement le formulaire informatique disponible à l’adresse https://donnees.ariegenature.fr (après avoir au préalable créer son compte sur https://moncompte.ariegenature.fr) ;
  • s’abonnant à la liste de diffusion abc-ana@framalistes.org afin d’échanger tout type d’information ou obtenir une aide pour l’identification d’une espèce ;
  • participant au programme d’animations gratuites.

Pour participer au projet, contacter l’Association des Naturalistes d’Ariège :

pauline.l@ariegenature.fr / 05.61.65.80.54

Ressources