Archives de l’auteur Ambre Luczynski

ParAmbre Luczynski

Avis de recherche : La Jacinthe de Rome (Bellevalia romana)

Jacinthe de Rome_Olivier Buisson

Les Jacinthes de Rome, inventoriées en 1995 par Christian Maugé et Marc Laguerbe sur les prairies humides du Marais du Rolle, à Lagarde, sont toujours bien présentes en Ariège ! 

Cette plante à bulbe, en fleur en ce moment, fait l’objet d’une protection nationale et se trouve dans les prairies humides … Saurez-vous la trouver autour de chez vous ? 
Vous pouvez envoyer vos découvertes (photos/retours d’expériences/etc.) à l’adresse suivante : vie.asso@ariegenature.fr

ParAmbre Luczynski

“Escosse : un programme pour restaurer des zones humides essentielles” La Dépêche du Midi – 02/05/2021

Les naturalistes de l’Ariège veulent réhabilités ces milieux humides, essentiels à l’écosystème / photo ANA-CEN Ariège

https://www.ladepeche.fr/2021/05/02/un-programme-pour-restaurer-des-zones-humides-essentielles-9521182.php

Les mares, ces zones humides, sont essentielles et représentent des enjeux importants en termes de biodiversité et de ressource en eau. Ainsi, dans le cadre d’un projet porté par l’union régionale des centres permanents d’initiatives pour l’environnement (URCPIE), l’association des naturalistes d’Ariège (ANA), a mené en 2018 un inventaire complémentaire des mares sur une partie des communes ariégeoises.

Cet inventaire et les contacts établis avec les communes, propriétaires et usagers ont montré combien, dans le contexte actuel des changements globaux, l’existence des zones humides et plus particulièrement des mares, constitue un enjeu important (ressource en eau, abreuvement, restauration de la trame bleue, etc). Or, les phénomènes d’abandon, d’atterrissement, d’enfrichement, de dégradation de berges…, font que beaucoup de mares inventoriées sont en “mauvais état et ne jouent plus leur rôle agricole et biologique”.

Un appel à la population

Ainsi, l’ANA, portés par la cellule d’assistance techniques en faveur des zones humides (CATZH) d’Ariège et des missions qui lui sont confiées dans ce cadre par l’Agence de l’eau Adour — Garonne, se propose, dans sa programmation 2020-2021 d’engager des actions de restauration de mares sur les communes dont la connaissance de celles-ci a été améliorée.

Ces actions de restauration de mares sont aussi l’occasion de sensibiliser et d’informer le grand public sur l’importance de ces écosystèmes.

De ce fait, la structure propose une campagne de restauration de mares, à titre gracieux, sur les Coteaux de Terrefort pour l’automne 2021.

Afin de mettre en place la phase opérationnelle de ces chantiers, les personnes intéressées par l’initiative ou bien qui disposent d’une mare qui aurait besoin d’une intervention sont priées de se faire connaîte. Une visite de terrain sera planifiée avant les travaux à engager afin de déterminer les potentiels besoins.Pour cela, il faut contacter la mairie pour plus d’information au 05 81 30 52 86 ou bien par courrier à l’adresse suivante : mairie.escosse@sfr.fr

La Dépêche du midi

ParAmbre Luczynski

Bulletin du Groupe Chiroptère Midi-Pyrénées

ParAmbre Luczynski

Compte-rendu des deux sorties du 27 avril 2021 sur le Desman des Pyrénées et les chauves-souris d’Ariège !

C’est sur une zone Natura 2000 que nous avons découvert, lors de deux sorties le samedi 27 Mars 2021, le Desman des Pyrénées et les chauves-souris d’Ariège. Lors de cette journée, deux groupes d’une dizaine de personnes sont venus découvrir les habitats, les lieux de chasse, les régimes alimentaires et les prédateurs de ces animaux.

Mais qu’est-ce qu’une zone Natura 2000 ? 

Le réseau Natura 2000 vise à maintenir la biodiversité des milieux à travers la protection de sites naturels ou semi-naturels et de la faune et la flore qu’ils abritent. 

Cette matinée a débuté avec une balade le long du Lez à Moulis durant laquelle nous avons pu faire un zoom sur le Desman des Pyrénées, cette espèce énigmatique et endémique des Pyrénées. Sans surprise, nous n’avons pas croisé cette espèce protégée, mais plusieurs activités ont permis aux participant·es d’en apprendre plus sur ce petit animal.

Tout d’abord, nous avons essayé de dessiner le Desman, puis nous avons parlé de son histoire. Lors d’une pause, nous avons cherché et observé les larves et les insectes dont le Desman se nourrit, puis nous avons parlé de ses prédateurs. Pour finir cette matinée sur le Desman, nous avons abordé l’influence des activités humaines sur ces mammifères (retenues d’eau, pollution des cours d’eau, etc.).                                                                                                                                                                                        

L’après-midi était dédiée à la découverte des chauves-souris d’Ariège ! La balade a commencé le long du Lez dans un espace naturel. C’est là que nous avons échangé sur le cycle de vie de ce mammifère volant ainsi que sur son régime alimentaire. Plus tard, nous avons également parlé de ses techniques de chasse et de ses prédateurs.

Pour finir cette sortie, nous sommes allées dans le village d’Engomer pour observer les lieux de vie et parler des déplacements des chauves-souris proches de chez nous. C’est ici que nous avons découvert l’influence des activités humaines sur ces mammifères, l’occasion d’aborder la problématique de la pollution lumineuse.

Les deux sorties faites pendant cette journée étaient des balades interactives. Nous nous sommes déplacé·es proches des lieux de vie des animaux mis en lumière lors des animations. Pendant nos sessions de marche, les échanges nous ont permis d’en apprendre plus sur ces animaux et ces milieux. Cette balade était rythmée par  des pauses et des petites animations pour aller plus loin sur certains sujets.

Guillaume Bonnin

ParAmbre Luczynski

Compte-rendu de la sortie « L’eau s’eCOOLe en basse Ariège » (samedi 17 avril à Pamiers)

Samedi 17 avril, Guillaume Bonnin retrouvait un groupe de 5 participant·es à Pamiers pour une sortie sur le thème de l’eau !

Au programme de cet après-midi, une balade pour observer et découvrir la faune présentes dans l’eau : la Loutre d’Europe, le Desman des Pyrénées ou encore les petites bêtes de l’eau, indice de la bonne qualité de l’eau !

Nous avons également pu observer la flore locale et exotique présente sur les berges de l’Ariège. Le Buddleia de David et le Robinier faux-acacia (espèces exotiques envahissantes) étaient très présents.

Ce parcours nous a également permis de redécouvrir l’Abbaye de Cailloup (Mas-Vieux Saint-Antonin) et ses jardins aromatiques.

Cette sortie visait tout particulièrement à mettre en lumière le fonctionnement et la richesse des milieux humides, de la faune invisible à la flore majestueuse et dévoiler les secrets cachés de notre environnement.

ParAmbre Luczynski

“Balade au cœur du marais avec le Pays d’art et d’histoire” La Dépêche du Midi – avril 2021

ParAmbre Luczynski

Annulation de l’Assemblée Générale du samedi 10 avril 2021

Chèr·es adhérent·es,

En raison des dernières mesures sanitaires, nous sommes au regret d’annuler l’Assemblée générale ordinaire de l’ANA-CEN Ariège qui devait se tenir samedi 10 avril prochain en présentiel à la salle polyvalente de Serres-sur-Arget. Nous vous tiendrons informé·es très prochainement de la date de report.

A très vite !

ParAmbre Luczynski

Appel à bénévoles 2021 (Atlas des papillons) !

Bonjour à tous·tes,


Venez participer à nos côtés à l’atlas de papillons d’altitude, dans les Pyrénées ariégeoises (en savoir plus https://ariegenature.fr/sciences-participatives/atlas-des-rhopaloceres-et-zygenes-daltitude-dariege/).


Les objectifs principaux de cet atlas sont :
– L’amélioration des connaissances sur la répartition des espèces et des cortèges d’espèces d’altitude susceptibles d’être affectées par le changement climatique et par les modifications des pratiques agricoles ;
– La sensibilisation du grand public et des professionnels à cette thématique.

Cet atlas se déroule sur plusieurs années, avec une période de prospection de fin mai à fin septembre.


Les personnes souhaitant participer à cet atlas pourront bénéficier d’une journée de formation en juin 2021. Des mailles leur seront affectées, avec un protocole d’observation.

Pour plus de renseignements (espèces cibles, protocole, saisie des données, etc.), merci de contacter Alexis Calard à l’adresse mail : alexis.c@ariegenature.fr


Au plaisir

Alexis Calard

ParAmbre Luczynski

Compte-rendu des 2 journées de formation du programme « Sensibilisation à la biodiversité sonore » (12 et 13 mars 2021)

Dans le cadre du programme « Sensibilisation à la biodiversité sonore », Cécile Regnault et Patrick Romieu (chercheurs en anthropologie et traitement culturel du sonore) ont animé une formation à l’écoute des paysages sonores les 12 et 13 Mars dernier à Serres sur Arget et au Lac de Mondély. 

Une vingtaine de guetteurs et guetteuses de son (bénévoles de l’ANA-CEN Ariège et “curieux de l’oreille”) ont participé à ces rencontres. passant successivement d’une approche théorique à une immersion pratique dans le monde de l’écoute des espaces sonores.

Cette première formation sera suivie d’une prochaine rencontre au mois de juin, pour échanger sur nos trouvailles sonores.

Plus d’informations sur le projet auprès de Sabina Geffroy – Animatrice et coordinatrice du projet “Biodiversité sonore” – 05 61 65 90 27 / sabrina.g@ariegenature.fr

Sabrina GEFFROY et Carole HERSCOVICI

Projet primé par la Fondation BP Sud

ParAmbre Luczynski

Préservation du fonctionnement d’un réseau des zones humides en tête de bassins versants dans l’est des Pyrénées – Vers le maintien d’un réseau de sites accueillant le Cuivré de la bistorte