Archives de l’auteur Ambre Luczynski

ParAmbre Luczynski

“Les animations de la Réserve naturelle”, La Dépêche du Midi – 4 juillet 2020

ParAmbre Luczynski

“Réunion publique sur la pollution lumineuse”, La Dépêche du Midi – 30 juin 2020

ParAmbre Luczynski

Formation des bénévoles à la détermination des papillons de jour et zygènes d’altitude du dimanche 21 juin 2020 au col de Pailhères

Lors de cette formation une vingtaine de participant·es et adhérent·es se sont initié·es à la reconnaissance de nos pollinisateurs préférés, le temps d’une journée venteuse mais ensoleillée ! Guidé·es par Florine Hadjadj et Alexis Calard, venus nous apprendre les subtilités de leur métier de naturalistes, nous avons découvert le fonctionnement des planches de détermination. 

Les participants à la formation détermination des papillons de jour et zygènes d’altitude du au col de Pailhères – Ambre Luczynski

Au cours de la matinée, nous avons pu nous exercer, grâce aux planches de détermination, à différencier les papillons de jour (Rhopalocères) et de nuit (Hétérocères), mais également à reconnaître les grandes familles de papillons de jour grâce à leurs antennes, leur nombre de pattes, ainsi qu’aux détails présents sur leurs ailes. A présent, Hesperiidae, Pieridae,  Nymphalidae… n’ont plus de secret pour nous !

Lysandra coridon – Nathalie Lespes

Après un repas convivial au col de Pailhères, nous sommes descendus jusqu’à Mijanès afin de mettre en pratique nos nouvelles connaissances et nous protéger du vent. Plusieurs groupes se sont formés pour identifier en autonomie les différents papillons attrapés. Des papillons tels que des Azurés (famille des Lycaenidae) ou bien des Zygènes (famille des Zygaenidae) nous ont fait profiter de leurs belles couleurs estivales. 

Nos formateurs n’auraient pas pu profiter de meilleure occasion pour nous présenter leur projet d’Atlas de papillons (visant à répertorier les espèces présentes dans les montagnes ariégeoises) et nous préciser les sites à prospecter. 

Les données récoltées par les volontaires qui voudront partir en observation, permettront d’améliorer les connaissances sur la répartition des espèces cibles, ainsi que sur les relations entre ces espèces.

Un groupe d’adhérents en train de déterminer un papillon – Ambre Luczynski

L’atlas se déroulera sur plusieurs années avec une période de prospection de fin mai à fin septembre. 

À vos filets !

ParAmbre Luczynski

Projet d’atlas des chauves-souris d’Ariège : We need you !

En cette année 2020, l’ANA-CEN Ariège inaugure officiellement le groupe chiroptères. Travaillant à l’élaboration d’un atlas des chauves-souris d’Ariège et de leur répartition, nous avons pu nous apercevoir que certaines zones manquaient cruellement de données. Pourtant, avoir une meilleure connaissance de l’occupation des territoires, notamment ceux où la concentration d’espèces et/ou d’individus est particulièrement élevée, pourrait nous permettre d’optimiser les mesures prises pour leur protection et leur conservation. Aussi, de récentes découvertes nous poussent à croire qu’il est encore possible de découvrir de nouveaux foyers d’espèces rares sur le département.

Grand Rhinolophe, Rinolophus ferrumequinum – Yoorana Peyre

L’étude de l’effectif et des espèces de chiroptères rencontrées dans une zone peut se faire par le biais d’enregistreurs posés à des endroits stratégiques. Ces boîtiers sont capables d’enregistrer les signaux ultrasonores émis par les chauves-souris durant la nuit. Une fois récupérés, nous pouvons procéder à l’analyse acoustique des sons obtenus, ce qui nous permettra de déterminer les espèces rencontrées et leur fréquence.

C’est dans le but d’avoir une aire d’étude beaucoup plus étendue que nous sollicitons votre aide. Si vous souhaitez contribuer à cette étude, rien de plus simple. Nous avons divisé le département en mailles de 5 km², après vous avoir expliqué leur fonctionnement et leur mise en route, nous vous confierons un enregistreur à placer durant quelques nuits dans une zone favorable : lisière, allée forestière, près de grottes, mares, cours d’eau ou tout autre lieu attractif pour les chauves-souris. Alors si vous prévoyez un séjour en montagne ou que vous vous rendez sur une zone où l’absence de données est flagrante, ne partez pas sans votre enregistreur ! Pour participer à ce projet, vous pouvez nous faire part de votre demande par mail : thomas.c@ariegenature.fr / yoorana.p@ariegenature.fr

Analyse cartographique de la diversité par classe (maille de 5km)
ParAmbre Luczynski

Appel à bénévoles pour collecter les tiques piqueuses

En 2020, l’ANA-CEN Ariège devient relais territorial CITIQUE dans le cadre de son programme « Santé Environnement ». Ce projet a pour but de sensibiliser le grand public aux enjeux liés aux tiques en s’appuyant sur un programme existant « CITIQUE » puis à intégrer les participant·es dans une démarche de recherche participative. Plusieurs objectifs opérationnels sont visés :

  • Organiser une collecte des tiques piqueuses à l’échelle du département ;
  • Organiser un réseau de personnes relais qui seront formées aux gestes de prévention et qui pourront récolter les tiques au niveau local ;
  • Favoriser la prévention contre les piqûres de tiques par le biais d’actions de sensibilisations auprès de tous les publics.

Notre premier objectif est de trouver des bénévoles sur le territoire ariégeois qui récolteront les tiques piqueuses et seront un relais auprès des particuliers dans le but de les acheminer vers les bureaux de l’ANA-CEN Ariège. Une fois dans nos locaux, elles seront envoyées au Laboratoire Tous Chercheurs de Nancy Chapenoux. C’est dans cette optique que nous faisons appel à vous !
Une première réunion a eu lieu le 16 novembre dernier pour familiariser les nouveaux bénévoles avec le programme CITIQUE et leurs futures missions. Si cette mission vous intéresse ou si vous souhaitez simplement en savoir plus n’hésitez pas à contacter Jocelyn Bordeneuve par mail (jocelyn.b@ariegenature.fr) ou appeler le 05 61 65 90 27 (si vous laissez un message, précisez bien vos coordonnées). Une nouvelle réunion d’information aura lieu pour les nouvelles personnes bénévoles.
Bonne journée à tous,
Pour en savoir plus sur le programme CITIQUE rendez-vous sur le site internet : https://www.citique.fr/

ParAmbre Luczynski

“Apprentis bénévoles au fil de l’Hers et ses affluents”, La Dépêche du midi – 28 février 2020