Archives de l’auteur Carole Herscovici

ParCarole Herscovici

Recherche d’une sous-espèce de Crapaud accoucheur …

… une nouvelle mission pour le groupe herpéto de l’ANA-CEN Ariège !

Le crapaud accoucheur est un petit Amphibien qui présente la particularité de pouvoir s’accoupler à terre. Le mâle enroule le cordon d’œufs expulsés par la femelle autour de ses pattes postérieures. Il transporte les œufs pendant tout leur développement et les immerge régulièrement pour les humidifier. Lorsqu’ils sont prêts à éclore, le mâle se débarrasse du cordon d’œufs dans le point d’eau où les têtards finiront leur développement. Le crapaud accoucheur, peu exigeant quant à son habitat, affectionne aussi bien les murs de pierres sèches du piémont que les abords des lacs d’altitude. Les points d’eau où les têtards se développent peuvent être des mares, des ruisseaux, des abreuvoirs ou des lavoirs… Le crapaud accoucheur est discret mais signale souvent sa présence par le chant nocturne des mâles : un « tou » répété à intervalles réguliers.

En France, on considère que deux sous-espèces sont présentes. Alytes obstetricans obstetricans occupe  la majeure partie du territoire. Alytes obstetricans almogavarii est une sous-espèce de la péninsule ibérique qui est présente dans l’Aude, les Pyrénées Orientales et probablement l’Ariège. Il se distingue de la sous-espèce nominale par une silhouette plus élancée, une peau plus lisse et une coloration plus contrastée, avec des taches vertes bien distinctes (cf photos).

Une étude publiée récemment (*) propose d’élever la sous-espèce almogavarii au rang d’espèce, sur la base d’études génétiques, en avançant comme argument le faible taux d’hybridation sur les zones de contact entre les sous-espèces. La commission de la Société Herpétologique de France n’a pas encore indiqué si ce changement de nomenclature serait accepté.

Nous lançons aujourd’hui un appel aux naturalistes ariégeois en général et aux membres du groupe herpéto en particulier pour faire des photos de crapauds accoucheurs. Ceci nous permettra d’émettre des hypothèses sur la présence et la distribution d’Alytes obstetricans almogavarii en Ariège. Espérons qu’à l’avenir, un chercheur nous proposera d’effectuer les analyses génétiques qui elles seules permettront de valider ces hypothèses.

Merci d’envoyer les photos avec le lieu (commune), si possible les coordonnées GPS et le nom de l’observateur à l’adresse suivante : buisson.olivier@wanadoo.fr

Pour observer le crapaud accoucheur, il faut essayer de repérer l’origine du chant et longer les abris potentiels (haies, murets, tas de pierre…) lors des soirées pluvieuses. On trouve parfois aussi les animaux en soulevant des pierres ou dans des tas de sable. Les têtards de grande taille (jusqu’à 9 cm) dans des abreuvoirs ou des bassins trahissent également la présence de l’espèce. Ouvrez grand vos yeux et vos oreilles, nous attendons vos photos !

* : Dufresnes, C. & Í. Martínez-Solano (2020): Hybrid zone genomics supports candidate species in Iberian Alytes obstetricans.- Amphibia-Reptilia 41: 105-112

ParCarole Herscovici

Le calendrier de l’ANA’ture 2020 est sorti

Si vous ne l’avez pas reçu dans votre boîte aux lettres, vous pouvez le consulter ou télécharger ici : Calendrier de l’ANA’ture 2020

ParCarole Herscovici

La Fondation Banque Populaire du Sud soutient l’ANA-CEN Ariège

La Fondation Banque Populaire du Sud a récompensé l’ANA-CEN Ariège , comme association lauréate en décembre 2019 dans la catégorie Patrimoine Culturel Local, pour ses travaux sur la restauration de l’Herbier de Christian Maugé et sur les travaux d’aménagement de la grange d’Antras.

Plus d’informations dans la vidéo https://youtu.be/RFoobcF3FwU

ParCarole Herscovici

Lancement d’un projet d’atlas de papillons d’Ariège (rhopalocères et zygènes d’altitude)

Venez participer à nos côtés à ce grand projet d’atlas de papillons d’altitude, dans les Pyrénées ariégeoises (en savoir plus atlas de papillons d’altitude). Les espèces cibles sont des espèces d’altitude (étage montagnard, sub-alpin et alpin) peu connues et identifiables avec des photos. Ce projet d’atlas se déroulera sur plusieurs années, avec une période de prospection de fin mai à fin septembre.

Les personnes souhaitant participer à cet atlas pourront bénéficier d’une journée de formation fin juin 2020. Des mailles leur seront affectées, avec un protocole d’observation.

Pour plus de renseignements, merci de contacter Florine Hadjadj florine.h@ariegenature.fr

ParCarole Herscovici

Appel à bénévoles pour le projet Ardéidés (hérons, aigrettes…)

Héron cendré, Ph : J. Joachim

Nous recherchons des volontaires pour réaliser le suivi des colonies de Hérons et d’Aigrettes sur les communes suivantes: Lezat sur Leze, Le Mas d’Azil, Malegoude, La Pradiére (vers Surba) ainsi que d’autres endroits à prospecter, dans le cadre de l’enquête nationale des Ardéidés nicheurs 2020.  Si vous êtes intéressé·es, merci de contacter Pauline Dusseau à l’adresse suivante Pauline.dusseau33@gmail.com .

Le protocole consiste à réaliser une observation des colonies d’Ardéidés (Hérons, Aigrettes)  pour compter le nombre de nids, d’oisillons et d’adultes visibles. Une grande discrétion est nécessaire pour ces oiseaux facilement perturbés. Les observation peuvent être faites jusqu’à fin juin, début juillet.

ParCarole Herscovici

Reprise des sorties

Nous vous espérons en bonne santé et sommes heureux·ses de vous retrouver prochainement lors de nos animations. L’assouplissement des règles de déconfinement fixées par le Gouvernement nous autorise à proposer à nouveau des sorties grand public, en respectant les règles sanitaires en vigueur. Aussi certaines sorties prévues initialement au catalogue en juin vont être maintenues (cf : agenda ci-dessous), tandis que d’autres seront reportées à l’été ou à l’automne.

Voici les dispositions que nous avons retenues pour le bon déroulement des sorties :
– le nombre de participants n’est plus limité mais nous conseillons aux participant·es de s’inscrire préalablement auprès du contact indiqué ;
– le matériel peut être prête à condition d’être désinfecté entre les usages ; vous êtes tout de même invité à apporter votre propre matériel et votre matériel personnel de protection (masques, gel…) ;
– le port du masque est laissé à l’appréciation des participant·es et n’est pas obligatoire ;
– les participant·es (hors groupe constitué) doivent adopter une distance de 2 m les uns par rapport aux autres y compris pendant un éventuel repas,   
– aucun objet ne passe entre l’animateur·rice et les participant·es et entre participant·es de groupes différents ;  
– le covoiturage est déconseillé pour les participant·es (hors groupe constitué).

Enfin, pour limiter encore davantage la propagation du virus par les postillons, les animateur·rices se sont entraîné·es à adopter un langage Corona compatible (à écouter document sonore édifiant). Au plaisir de vous retrouver !

ParCarole Herscovici

Pyrénées magazine – mai / juin 2020 – n° 189

Téléchargez l’article en pdf

Natura 2000 Garonne en Occitanie, un élan pour la sauvegarde de la biodiversité

Natura 2000 Garonne en Occitanie, un élan pour la sauvegarde de la biodiversité

Téléchargez l’article en pdf

Une biodiversité riche mais fragile – Natura 2000, un dispositif d’actions pour la biodiversité
ParCarole Herscovici

La Dépêche du midi – 9 avril 2020

” Les chauves-souris ne sont pas dangereuses ” assure Thomas Cuypers

La Dépêche du midi - 9 avril 2020 - Les chauves-souris ne sont pas dangereuses
La Dépêche du midi – 9 avril 2020 – Les chauves-souris ne sont pas dangereuses
ParCarole Herscovici

Covid-19 : annulation des évènements

Cher public, chèr·es adhérent·es,

Compte tenu de la situation de l’épidémie de Covid-19, l’Ana – Conservatoire d’espaces naturels Ariège suspend jusqu’à nouvel ordre toutes les activités proposées par l’association rassemblant des personnes. L’impression du calendrier des 4 saisons de l’ANA’ture a été interrompue et ce dernier sera envoyé aux adhérent·es ultérieurement. Nous vous tiendrons informé·es par mail, sur le site internet et la page facebook de l’association de la reprise de nos activités.

La sécurité sanitaire des collaborateur·rices est également une priorité absolue. Aussi, nos bureaux seront fermés au cours des prochaines semaines mais l’équipe de l’ANA – CEN Ariège a adopté le télétravail et nous restons joignables par mail. En cas d’urgence, vous pouvez également contacter la directrice Anne Tison au 06 79 89 98 61.
Prenez soin de vous.

ParCarole Herscovici

La Dépêche du midi – 1er mars 2020

La réserve naturelle régionale chausse ses raquettes

La Dépêche du midi – 1er mars 2020

Téléchargez l’article en pdf