Archives de l’auteur Carole Herscovici

ParCarole Herscovici

Festival de la Flore Festi’Flora

La RNR accueille du 17 au 20 juin 2021 la première édition de Festi’Flora : le  Festival de la flore du programme interreg POCTEFA FloraLab ! Il se décline sur l’ensemble du territoire du projet : France (Ariège et Pyrénées-Orientales), Andorre, Catalogne avec l’ensemble des partenaires !

4 jours dédiés à la flore pyrénéenne : sorties de terrain, expo photos, animations, balades décalées, moments conviviaux, il y en aura pour tous les goûts ! RDV : Maison de la réserve, 104 ter village à Montségur. Inscription obligatoire RNR : 05 61 65 44 82

Téléchargez le programme ariégeois

Téléchargez le programme chez nos voisins. Plus d’informations sur le site https://www.floralab.eu/

ParCarole Herscovici

Concours photo : Regard sur les moissons fleuries d’Occitanie

Mettre à l’honneur une agriculture favorable aux plantes messicoles au travers du CONCOURS PHOTOS « Regards sur les moissons fleuries d’Occitanie »

Afin d’attirer l’attention d’un large public sur cette flore sauvage tributaire de nos pratiques agricoles, le Conservatoire botanique national des Pyrénées et de Midi-Pyrénées et ses partenaires organisent un concours photos ouvert à tous du lundi 3 mai au dimanche 4 juillet. Cette action de sensibilisation a pour but de mettre en valeur la diversité des plantes messicoles présentes dans les parcelles agricoles des territoires d’Occitanie et les bonnes pratiques des agriculteurs de la région, autant d’efforts qui méritent de ne pas être ignorés !  

Règlement du concours et formulaire de participation accessibles en ligne via les liens cliquables ainsi qu’un Guide de reconnaissance des espèces messicoles.

ParCarole Herscovici

Le calendrier de l’ANA’ture du premier semestre 2021 est sorti

Si vous ne l’avez pas reçu dans votre boîte aux lettres, vous pouvez le télécharger ici

ParCarole Herscovici

Rapport d’activités 2019

Téléchargez le document complet au format pdf

ParCarole Herscovici

Restauration de mare à Lézat sur Lèze

“Le 18 novembre, une pelle mécanique creusait la propriété de Trille Neuf à Lézat sur Lèze. « C’est une opération de restauration des mares, explique Stéphane GROCHOWSKI, Directeur technique de l’ANA-CEN Ariège. Comme elles ne sont plus utilisées pour l’abreuvement du bétail, elles se comblent et il est nécessaire de les curer pour maintenir les milieux ouverts et favoriser ainsi la biodiversité ». Les élus de la vallée de la Lèze sont venus visiter le chantier après avoir mis en relation les propriétaires des mares avec l’ANA-CEN Ariège. « C’est en effet une opération intéressante de restauration des milieux aquatiques qui permet de maintenir notre patrimoine rural menacé par la disparition de l’élevage », commente Francis BOY, Vice-président du SMIVAL en charge du patrimoine naturel et des usages des rivières. L’opération se poursuit et les propriétaires de mares de la vallée peuvent encore contacter l’ANA-CEN Ariège 05 61 65 80 54 ou le SMIVAL 05 61 87 38 49 pour intégrer ce programme gratuit de curage des mares.” Thomas Breinig, Directeur du SMIVAL *

* Syndicat Mixte de la Vallée de la Lèze :  créé en 2003 par les élus de la vallée pour répondre au problème des inondations, le SMIVAL intervient à l’échelle cohérente du bassin versant de la Lèze. Il réunit 24 communes réparties dans 5 Établissements Publics de Coopération Intercommunale à Fiscalité Propre (EPCI FP) sur les 2 départements de l’Ariège et de la Haute Garonne.

ParCarole Herscovici

La Gazette ariégeoise, jeudi 8 octobre 2020

Pas du Portel : 3 remorques de déchets évacués par les bénévoles

La Gazette Ariégeoise
ParCarole Herscovici

Natures d’Ariège Infos – BL93 (juillet 2020)

  • La vie de l’association,
  • Brèves ariégeoises,
  • Etudes : Floralab,
  • Découverte d’une nouvelle espèce pour l’Ariège et la Réserve…,
  • Bilan de l’activité du Eéseau Aigle Royal en Ariège,
  • A la découverte de la faune autour du Lac de Montbel,
  • L’Hers et ses affluents à la loupe,
  • L’Alphabet du botaniste en Herbe, M comme Malvaceae,

Téléchargez le document pdf

ParCarole Herscovici

Recherche d’une sous-espèce de Crapaud accoucheur …

… une nouvelle mission pour le groupe herpéto de l’ANA-CEN Ariège !

Le crapaud accoucheur est un petit Amphibien qui présente la particularité de pouvoir s’accoupler à terre. Le mâle enroule le cordon d’œufs expulsés par la femelle autour de ses pattes postérieures. Il transporte les œufs pendant tout leur développement et les immerge régulièrement pour les humidifier. Lorsqu’ils sont prêts à éclore, le mâle se débarrasse du cordon d’œufs dans le point d’eau où les têtards finiront leur développement. Le crapaud accoucheur, peu exigeant quant à son habitat, affectionne aussi bien les murs de pierres sèches du piémont que les abords des lacs d’altitude. Les points d’eau où les têtards se développent peuvent être des mares, des ruisseaux, des abreuvoirs ou des lavoirs… Le crapaud accoucheur est discret mais signale souvent sa présence par le chant nocturne des mâles : un « tou » répété à intervalles réguliers.

En France, on considère que deux sous-espèces sont présentes. Alytes obstetricans obstetricans occupe  la majeure partie du territoire. Alytes obstetricans almogavarii est une sous-espèce de la péninsule ibérique qui est présente dans l’Aude, les Pyrénées Orientales et probablement l’Ariège. Il se distingue de la sous-espèce nominale par une silhouette plus élancée, une peau plus lisse et une coloration plus contrastée, avec des taches vertes bien distinctes (cf photos).

Une étude publiée récemment (*) propose d’élever la sous-espèce almogavarii au rang d’espèce, sur la base d’études génétiques, en avançant comme argument le faible taux d’hybridation sur les zones de contact entre les sous-espèces. La commission de la Société Herpétologique de France n’a pas encore indiqué si ce changement de nomenclature serait accepté.

Nous lançons aujourd’hui un appel aux naturalistes ariégeois en général et aux membres du groupe herpéto en particulier pour faire des photos de crapauds accoucheurs. Ceci nous permettra d’émettre des hypothèses sur la présence et la distribution d’Alytes obstetricans almogavarii en Ariège. Espérons qu’à l’avenir, un chercheur nous proposera d’effectuer les analyses génétiques qui elles seules permettront de valider ces hypothèses.

Merci d’envoyer les photos avec le lieu (commune), si possible les coordonnées GPS et le nom de l’observateur à l’adresse suivante : buisson.olivier@wanadoo.fr

Pour observer le crapaud accoucheur, il faut essayer de repérer l’origine du chant et longer les abris potentiels (haies, murets, tas de pierre…) lors des soirées pluvieuses. On trouve parfois aussi les animaux en soulevant des pierres ou dans des tas de sable. Les têtards de grande taille (jusqu’à 9 cm) dans des abreuvoirs ou des bassins trahissent également la présence de l’espèce. Ouvrez grand vos yeux et vos oreilles, nous attendons vos photos !

* : Dufresnes, C. & Í. Martínez-Solano (2020): Hybrid zone genomics supports candidate species in Iberian Alytes obstetricans.- Amphibia-Reptilia 41: 105-112

ParCarole Herscovici

Le calendrier de l’ANA’ture 2020 est sorti

Si vous ne l’avez pas reçu dans votre boîte aux lettres, vous pouvez le consulter ou télécharger ici : Calendrier de l’ANA’ture 2020

ParCarole Herscovici

La Fondation Banque Populaire du Sud soutient l’ANA-CEN Ariège

La Fondation Banque Populaire du Sud a récompensé l’ANA-CEN Ariège , comme association lauréate en décembre 2019 dans la catégorie Patrimoine Culturel Local, pour ses travaux sur la restauration de l’Herbier de Christian Maugé et sur les travaux d’aménagement de la grange d’Antras.

Plus d’informations dans la vidéo https://youtu.be/RFoobcF3FwU