Archives de l’auteur Yannick Porcheron

ParYannick Porcheron

La dépêche du midi du 18 Janvier 2019 : « Un loto pour aller à la découverte de la biodiversité »

Dans le cadre de l’atlas de la biodiversité communale (ABC), l’Association des naturalistes d’Ariège (ANA) organise un loto de la biodiversité le vendredi 25 janvier, à la Maison du lac. À l’image d’un véritable loto (ambiance garantie), les participants auront l’occasion de découvrir les nombreuses espèces animales et végétales présentes sur le territoire.

Et, bien sûr, de nombreux lots sont destinés à être gagnés. Le prix du carton est de 3 €, quatre cartons pour 10 €. Les agriculteurs du territoire vont également jouer le jeu en proposant des lots gourmands ainsi qu’une restauration sur place, à partir de 19 heures, le loto lui-même démarrant à 19 h 30.

Quel est le lien entre la biodiversité et l’activité agricole ? L’enjeu du territoire est de maintenir une activité agricole viable afin d’inciter la transmission des exploitations d’élevage et ainsi maintenir les milieux ouverts, la mosaïque paysagère pour préserver la richesse biologique et la qualité de l’eau.

La communauté de communes du pays de Mirepoix s’inscrit dans plusieurs dynamiques de développement territorial pour lesquelles la préservation de l’environnement, des paysages et du patrimoine est au cœur des réflexions. L’ensemble du pays de Mirepoix constitue un territoire remarquablement préservé sur lequel l’état des connaissances des milieux naturels reste peu développé. Dans ce sens, la communauté de communes a répondu à l’appel à projet atlas biodiversité communale lancé en 2017 par l’Agence française de la biodiversité.

Un programme de sciences participatives est proposé afin d’impliquer les citoyens dans la démarche. Ce loto de la biodiversité en est l’une des animations. Pour participer, il est indispensable de s’inscrire avant le 22 janvier auprès de Pauline Levenard, de l’ANA, au 06 83 52 37 86, ou pauline.l@ariegenature.fr

ParYannick Porcheron

La Dépêche du midi du 14 Janvier 2019 : « Balade naturaliste le long de l’Izard sur les traces du desman »

Vincent Lacaze, de l’ANA (Association des naturalistes de l’Ariège), avait donné rendez-vous au Relais montagnard aux amoureux de la nature, avec cette fois un thème précis, le long de la rivière de l’Izard, affluent du Lez : aller à la recherche des sites du desman des Pyrénées et en même temps fêter les trente ans d’existence de l’association. Tous les ans, elle organise dans une commune un rassemblement convivial autour d’un thème, comme ici le desman, ou la botanique d’un site, aller à la découverte des chauves-souris ou encore «sur les traces des Pyrénées disparues»… Ainsi, en 2018, 29 sorties ont eu lieu sur des thèmes différents. Il y en aura autant en 2019 (voir le catalogue «Les 4 saisons de l‘ANA’ture en 2019»).

Vers 14 heures, un petit groupe s’est retrouvé au hameau de Fréchendech pour, le long du ruisseau, aller à la recherche, sous la conduite de Vincent Lacaze, des sites du desman des Pyrénées, encore présent dans cette vallée. Le desman est un animal qu’on a connu très tard, vers 1818, donc encore méconnu et sur lequel les recherches continuent dans son milieu naturel.

Des chercheurs les ont fait progresser, comme Alain Bertrand en étudiant ses crottes ou encore Bernard Richard, du CNRS. Le but, c’est d’enrayer sa régression du fait, souvent, de la dégradation de son milieu naturel, de connaître ses aires de répartition pour mieux l’étudier.

Le desman est hyperactif toute l’année, ses périodes de chasse les plus intenses se font la nuit, mais il sort en journée également. On l’appelle encore le rat-trompette, à cause d’une trompe très mobile qui lui permet de fouiller entre les pierres à la recherche de larves d’insectes et de saisir ses proies pour les consommer.

Ainsi, Vincent Lacaze a montré au groupe les endroits où le desman pouvait établir son «gîte», en cherchant ses crottes dans le ruisseau, entre les feuilles, sur les rochers. Rentrés au Relais montagnard, les enfants ont pu peindre l’animal à partir de plaquettes et ensuite tout le monde a été invité à un apéritif convivial où chacun a pu s’exprimer, s’informer.

ParYannick Porcheron

La Dépêche du Midi du 21 Novembre 2018 : Samedi, « la Vallée des loups », à la salle du Carol »

ParYannick Porcheron

L’Ariégeois Magazine – N° 238 (Novembre 2018) : « Ana : La protection de l’environnement passe par la connaissance »

ParYannick Porcheron

La Dépêche du midi du 16 Novembre 2018 :  » Le respect de la nature commence avec les jeunes « 

ParYannick Porcheron

L’Ariégeois magazine de Septembre et Octobre : « Fêtez Halloween »

ParYannick Porcheron

L’Ariégeois magazine de Septembre et Octobre : « Anniversaire à l’Ana en grande pompe et en liesse »

ParYannick Porcheron

Fêtez avec l’Ana 30 ans au service de la nature en Ariège !

L’Ana est heureuse de vous convier à son 30éme anniversaire le samedi 17 novembre 2018 à La Bastide-de-Sérou, salle Jean Nayrou.

Au programme :

De 10h00 à 14h30 : parmi les stands présentant des actions de l’Ana, de nombreuses animations vous seront proposées :

– autour d’espèces patrimoniales comme le Desman des Pyrénées, ou la Loutre d’Europe,
– mais aussi au sujet des insectes, de la flore des Pyrénées, ou des animaux de la nuit  « Au cœur de la nuit »,
– des ateliers ludiques portant sur les mares, les zones humides ou la gestion « 50 nuances de ronce »,
– et plein d’autres surprises (diaporamas, jeux et écoutes sonores, expositions …)

De 14h30 à 19h00 : une conférence et une table ronde l’après-midi seront suivies par la signature de livres.

14h30 : Introduction des co-présidents Jean-Michel Dramard et Jean Maurette

15h00 : « La Nature n’existe pas ! », conférence de François Lasserre.

La notion de « nature » serait issue d’un concept philosophie antique, puis elle s’est concrétisée sous sa forme occidentale vers le 17ème. Mais qu’est-ce que la « nature » ? Que représente-t-elle exactement pour chacun.e de nous ? Une entité, une idée, un sens..? Une conférence pleine de réflexions et d’interrogations sur ce concept flou et peut-être contre-productif pour mieux protéger le vivant. 

17h00 : Table ronde « La Nature en Ariège dans 30 ans … », avec des acteurs du territoire, animée par François Lasserre et illustrée par les dessins humoristiques de Marion Jouffroy.

18h30 : Signatures de livres et rencontres avec les auteurs

Lancement de « Ariège grandeur nature », la dernière publication de l’Ana et signatures d’ouvrages par François Lasserre

De 19h00 à minuit : apéritif offert, repas, concerts

21h00 : Concerts Les Rural Singers (bluegrass), première partie Corpo’Zicos (percussions corporelles)

Entrée gratuite

Où boire et manger ?

La Buvette des 30 ans vous accueille toute la journée sur le site et des crêpes sucrées seront proposées sur place dans l’après-midi.

Le midi, 4 cafés et restaurants seront ouverts dans le village. Enfin le soir, un stand restauration sur place vous proposera une assiette (salade verte, rougaille saucisse/ ou rougaille et protéine de soja marinée, riz basmati, fromage ou dessert), entre 10€ et 12€.

Pour prévoir la quantité de repas, merci de nous signaler si vous comptez rester manger le soir au 05 61 65 80 54 ou par mail : vie.asso@ariegenature.fr

A très bientôt donc !

Merci de bien vouloir nous informer de votre présence au 05 61 65 80 54 ou par mail:  vie.asso@ariegenature.fr

L’équipe de l’Ana

ParYannick Porcheron

La Dépêche du midi du 4 octobre 2018 : « Balade biodiversité sur les rives »

Dimanche 7 octobre, rendez-vous est donné à 9 h 30, à La Régate (sur les rives du lac, côté Léran), à tous les amateurs de randonnée et de naturalisme pour venir à la rencontre des «habitants» (petites et grosses bêtes, à deux, quatre pattes ou même davantage !) du bord du lac de Montbel. Organisée par le Pays d’art et d’histoire, cette animation est menée en partenariat avec l’Association des naturalistes de l’Ariège, qui a entrepris l’élaboration d’un atlas de la biodiversité communale.

Ce projet de deux ans, piloté par la communauté de communes du pays de Mirepoix, a commencé en 2018 sur le territoire du lac de Montbel. Il a comme objectif de compléter les connaissances, inventorier et cartographier la biodiversité.

Plusieurs arrêts au cours de la balade entraîneront les participants, tour à tour, à la découverte de la biodiversité présente, du fonctionnement du barrage de Montbel ou encore d’éleveurs et agriculteurs…

La pause déjeuner, prévue à la Maison du lac, sera un moment d’échange autour d’un marché de producteurs locaux organisé en partenariat avec la démarche «renforcement des filières alimentaires de proximité en Pyrénées cathares» et le comité des fêtes de Montbel.

Il est conseillé de prévoir des chaussures de marche. Le tarif de l’animation est de 3 € et celui du repas de 10 €.

Renseignements auprès du Pays d’art et d’histoire, tél. 05 61 05 52 03.

ParYannick Porcheron

La Dépêche du midi du 15 septembre 2018 :  » Une fuxéenne appelle la police pour un grillon trop bruyant »