Bilan des chantiers et actions menés de 2012 à 2014 : Mouillères du Pla, Barrages des Grandes Pâtures (Noubals), vallée de la Bruyante

Les papillons de zones humides sont, pour la plupart, particulièrement menacés en France. Certains, comme le Cuivré et le Nacré de la bistorte, le Mélibée, le Solitaire, etc. ont migré du nord de l’Europe à nos tourbières lors des dernières glaciations. A la fin de l’ère glaciaire, des populations reliques sont restées dans les régions où les conditions leur permettaient de survivre (les massifs montagneux et les régions aux latitudes comparables à celles des pays slaves).
Depuis bientôt 20 ans, un travail de connaissance sur la répartition du Cuivré et du Nacré de la Bistorte dans le Donezan (09) a été initié par Graham Hart, entomologiste ariègeois.
Le Donezan, véritable « Québec ariègeois » avec sa grande forêt, ses lacs et eaux courantes, est un pays où la déprise agricole a eu un impact très important. Lorsque les hommes et les troupeaux ont déserté la montagne, laissant de grandes étendues herbeuses derrière eux, la forêt, progressivement, s’est installée.
A l’endroit où jadis une vaste tourbière ouverte accueillait des centaines de Cuivrés et Nacrés, aujourd’hui se trouve un enchevêtrement de saules, bouleaux et résineux où les populations de papillons ne subsistent que grâce à quelques individus.
Dans ce contexte particulier, l’Association des Naturalistes de l’Ariège a relancé en 2009 la mise en place d’actions de connaissance et de conservation de certains papillons de zones humides et de leur habitat. Une première phase (2009-2011) a permis de constater le déclin des espèces étudiées par Graham Hart dans les années 90. A la suite de ce premier constat et de l’urgence de la situation, nous avons eu la possibilité via la sélection de notre candidature à l’appel à projets de 2011 « Restauration de milieux remarquables ou sensibles » de mettre en place un programme de restauration des zones humides du Donezan en faveur de ces papillons menacés. Le présent rapport expose le bilan des actions menées dans ce cadre entre 2012 et 2014, les problèmes rencontrés et la suite que nous aimerions donner à ce projet dans une perspective de conservation d’espaces naturels et de développement durable.

Le rapport final est disponible en PDF ici.