Bilan Opération nettoyage du Salat du 3 mars 2018

Succès de la journée de ramassage des déchets sur les berges du Salat

Les chiffres sont éloquents : 1,6 tonnes de déchets
70 personnes
5 kms de rives

Samedi 3 mars, entre 60 et 70 bénévoles (dont déjà des fidèles de l’opération précédente) venant d’horizons variés et toutes générations représentées, (pêcheurs, adhérents de l’ANA, amis du Parc et particuliers) se sont joints à l’équipe animatrice du site Natura 2000 ‘rivière Salat’ pour récupérer, sur environ 5 Km de berges (de Palétès à Lorp Sentaraille) pas moins de 1,610 tonnes de déchets : ferraille, verre, canettes, plastiques, carcasse de voiture, échelle …

Un gros succès pour cette deuxième édition de cette opération citoyenne puisque les chiffres ont été doublés par rapport à 2017.

Organisée dans le cadre de l’animation Natura 2000 sur la rivière Salat, par la Fédération de Pêche de l’Ariège, l’Association MIgrateurs GAronne DOrdogne (MIGADO) et l’Association des Naturalistes de l’Ariège (ANA), cette action a été menée en partenariat avec l’Association de Pêche de Saint-Girons, la Mairie de Saint Girons, le PNR des Pyrénées Ariégeoises, le SICTOM du Couserans et le SYCOSERP.

C’est à chaque fois l’occasion de sensibiliser la population locale sur la présence de ces nombreux déchets au travers des divers échanges lors du parcours, en particulier en centre-ville de Saint-Girons.
Le succès de cette journée par la présence des nombreux bénévoles et la représentation de toutes les générations démontre qu’une prise de conscience est réelle quant à la protection de notre environnement. La quantité de déchets ramassée montre quant à elle que de telles opérations sont nécessaires et qu’elles pourraient s’étendre aux rives de très nombreux cours d’eau ici comme ailleurs.
Nous remercions bénévoles et partenaires qui ont contribué, par leur engagement, à animer une dynamique qui encouragera certainement l’élargissement de cette opération en 2019.

 

            Fédération de l’Ariège de Pêche et de Protection des Milieux Aquatiques

 

La Dépêche du Midi, 9 mars 2018