Liste de catégorie En avant

ParCarole Herscovici

Lancement d’un projet d’atlas de papillons d’Ariège (rhopalocères et zygènes d’altitude)

Venez participer à nos côtés à ce grand projet d’atlas de papillons d’altitude, dans les Pyrénées ariégeoises (en savoir plus atlas de papillons d’altitude). Les espèces cibles sont des espèces d’altitude (étage montagnard, sub-alpin et alpin) peu connues et identifiables avec des photos. Ce projet d’atlas se déroulera sur plusieurs années, avec une période de prospection de fin mai à fin septembre.

Les personnes souhaitant participer à cet atlas pourront bénéficier d’une journée de formation fin juin 2020. Des mailles leur seront affectées, avec un protocole d’observation.

Pour plus de renseignements, merci de contacter Florine Hadjadj florine.h@ariegenature.fr

ParCarole Herscovici

Appel à bénévoles pour le projet Ardéidés (hérons, aigrettes…)

Héron cendré, Ph : J. Joachim

Nous recherchons des volontaires pour réaliser le suivi des colonies de Hérons et d’Aigrettes sur les communes suivantes: Lezat sur Leze, Le Mas d’Azil, Malegoude, La Pradiére (vers Surba) ainsi que d’autres endroits à prospecter, dans le cadre de l’enquête nationale des Ardéidés nicheurs 2020.  Si vous êtes intéressé·es, merci de contacter Pauline Dusseau à l’adresse suivante Pauline.dusseau33@gmail.com .

Le protocole consiste à réaliser une observation des colonies d’Ardéidés (Hérons, Aigrettes)  pour compter le nombre de nids, d’oisillons et d’adultes visibles. Une grande discrétion est nécessaire pour ces oiseaux facilement perturbés. Les observation peuvent être faites jusqu’à fin juin, début juillet.

ParCarole Herscovici

Reprise des sorties

Nous vous espérons en bonne santé et sommes heureux·ses de vous retrouver prochainement lors de nos animations. L’assouplissement des règles de déconfinement fixées par le Gouvernement nous autorise à proposer à nouveau des sorties grand public, en respectant les règles sanitaires en vigueur. Aussi certaines sorties prévues initialement au catalogue en juin vont être maintenues (cf : agenda ci-dessous), tandis que d’autres seront reportées à l’été ou à l’automne.

Voici les dispositions que nous avons retenues pour le bon déroulement des sorties :
– le nombre de participants n’est plus limité mais nous conseillons aux participant·es de s’inscrire préalablement auprès du contact indiqué ;
– le matériel peut être prête à condition d’être désinfecté entre les usages ; vous êtes tout de même invité à apporter votre propre matériel et votre matériel personnel de protection (masques, gel…) ;
– le port du masque est laissé à l’appréciation des participant·es et n’est pas obligatoire ;
– les participant·es (hors groupe constitué) doivent adopter une distance de 2 m les uns par rapport aux autres y compris pendant un éventuel repas,   
– aucun objet ne passe entre l’animateur·rice et les participant·es et entre participant·es de groupes différents ;  
– le covoiturage est déconseillé pour les participant·es (hors groupe constitué).

Enfin, pour limiter encore davantage la propagation du virus par les postillons, les animateur·rices se sont entraîné·es à adopter un langage Corona compatible (à écouter document sonore édifiant). Au plaisir de vous retrouver !

ParJulien Vergne

Appel à informations : Confinement et extinction de l’éclairage artificiel nocturne

Cet appel est lancé dans le cadre d’une thèse débutée en janvier 2020 au Muséum national d’Histoire naturelle, et visant à répondre aux questionnements suivants :”Eclairage artificiel nocturne Réduire ses effets sur la biodiversité sous-entend-il de le supprimer? Où? Quand? Via quelle acceptabilité et pour quelle efficacité?” Dans ce cadre, un focus est notamment fait sur l’effet de la pollution lumineuse sur les chauves-souris

Contexte

Le confinement imposé par le Covid-19 a eu un impact, dans de nombreuses communes, sur la politique d’éclairage nocturne. Certaines font le choix d’éteindre partiellement leurs lampadaires, d’autres poursuivent une politique déjà en faveur de la diminution de la pollution
lumineuse en passant à une extinction totale de l’éclairage. D’autres municipalités répondent négativement aux sollicitations des citoyens ou associations qui demandent l’adoption de mesures de réduction de l’éclairage au vu du contexte actuel.

La situation actuelle constitue une opportunité inattendue pour développer le pan sociologique de cette thèse et répondre à des questions telles que :

  • Quels sont les freins et leviers à la réduction de l’éclairage artificiel nocturne?
  • Quelles sont les réactions des citoyens face à de telles initiatives (certaines communes envisagent déjà de poursuivre l’expérience au delà du confinement si les retours de la population sont favorables)?
  • Quelles mesures sont les plus couramment adoptées/acceptées (extinctions partielles? totales?)? etc

Comment participer ?

Tous ceux qui ont connaissance, dans leur commune ou au sein d’autres municipalités, d’initiatives de modification de la politique d’éclairage nocturne ou de refus de le faire, sont invités à répondre au questionnaire accessible à ce lien :
https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSes3PtjbFAxue46ADwOQ_ 960kLPyDDhwPiN5lcnkMRsKObhfA/viewform?usp=sf_link
Si vous rencontrez des soucis pour répondre ce questionnaire, souhaitez faire une remarque ou bien transmettre des informations complémentaires, n’hésitez pas à écrire à cette adresse lea.mariton*mnhn.fr

Un grand merci pour votre aide !

Télécharger l’article en pdf

Léa Mariton
Doctorante – Biologie de la Conservation
CESCO – Muséum national d’Histoire naturelle
Station de biologie marine, Quai de la Croix
29900 Concarneau

ParCarole Herscovici

Pourquoi et comment adhérer ?

L’adhésion est avant tout un acte de soutien pour l’association.

Si vous souhaitez soutenir nos actions, nous aider à protéger les milieux, transmettre et enrichir la connaissance, si vous souhaitez être actif à nos cotés, vous pouvez vous engagez en tant qu’adhérent.

L’ANA – CEN Ariège est une association regroupant plus de 500 adhérents. Un de ses objectifs est de faire connaitre la biodiversité et les milieux naturels d’Ariège.

Pour cela nous organisons régulièrement des sorties (65 sur l’année), des conférences, des diaporamas et des ateliers naturalistes, dont vous pouvez retrouver le programme sur ce site et sur notre page Facebook.

L’adhésion permet de recevoir notre bulletin d’informations « Natures d’Ariège infos », d’être informé régulièrement par courriel des actualités et conférences dans le département et de pouvoir consulter notre bibliothèque sur demande.

Être adhérent c’est également pouvoir participer par exemple à nos campagnes de comptages et inventaires faune/flore, nous aider dans l’organisation de stands ou d’autres manifestations et, bien-sûr, partager nos centres d’intérêts et nos connaissances.

Vous pouvez adhérer en ligne sur Helloasso ou télécharger le bulletin d’adhésion (à nous renvoyer complété avec votre règlement). Le montant de l’adhésion est de 20€.