Liste de catégorie Groupe Herpétologique

ParAmbre Luczynski

Compte-rendu de la Rentrée des bénévoles 2021 de l’ANA-CEN Ariège

La « Rentrée des bénévoles 2021 » a eu lieu en présentiel ce samedi 6 mars dans la salle Polyvalente de Serres-sur-Arget de 14h à 17h !

Cette réunion ouverte aux adhérent·es de l’ANA-CEN Ariège a accueilli 65 personnes et s’est déroulée en deux temps : 

  • Une présentation de l’association, du fonctionnement des 6 groupes thématiques et du programme de formations et sorties 2021 ;
  • Un moment d’échange sur nos stands respectifs (vie associative, botanique, ornithologique, herpétologique, chiroptère, petites bêtes) entre bénévoles et animateur·rices.

Pour les adhérent·es qui n’ont pas pu participer à cet après-midi voilà un petit récapitulatif des formations proposées par les groupes thématiques !

Vie associative : 

  • 1 formation à l’animation de stand – samedi 17 avril (ambre.l@ariegenature.fr)
  • 3 weekends chantiers à la grange d’Antras – 29 et 30 mai/ 28 et 29 août /9 et 10 octobre 
  • 2 chantiers crapauducs en décembre (pauline.l@ariegenature.fr et carole.h@ariegenature.fr)
  • 1 formation Photothèque – Mercredi 31 mars (yann.v@ariegenature.fr
  • 1 (ou plusieurs) chantier(s) de nettoyage de sites (infos à venir) 
  • 1 formation pour participer à l’informatisation du centre de ressources de l’ANA-CEN Ariège avec Sophie Esnault ! (Infos à venir)

Botanique : 

  • 1 formation d’initiation à la détermination des Poacées (Graminées) – sur 2 jours dimanches 23 mai et 8 août 2021 (francoise.laigneau@lilo.org) 
  • 1 formation d’initiation à la détermination des orchidées – sur 2 jours entre le 15 juin et le 15 juillet (catherine.m@ariegenature.fr
  • Participation aux protocoles de suivi d’espèces Urbaflore (cecile.b@ariegenature.fr) !
  • Participation au groupe de montage d’herbiers (paulalamy@orange.fr

Ornithologique : 

  • Initiation chants d’oiseaux niveau 1 – Mercredi 24 mars à Serres-sur-Arget (julien.v@ariegenature.fr
  • Initiation chants d’oiseaux niveaux 2 – Mercredi 31 mars à Serres-sur-Arget (julien.v@ariegenature.fr) !
  • Initiation identification des passereaux de montagne (visuelle et auditive) (infos à venir)

Herpétologique :

  • Participez à la précision de l’aire de répartition du Triton marbré (Triturus marmoratus) – formation prévue au Printemps (pauline.l@ariegenature.fr
  • Participez à la précision de la répartition de la Tarente de Maurétanie en Ariège – infos à venir (buisson.olivier@wanadoo.fr
  • Confirmer la présence et préciser la répartition du Crapaud accoucheur (buisson.olivier@wanadoo.fr)

Petites-Bêtes : 

  • 1 formation d’initiation à la détermination des papillons d’altitude d’Ariège – printemps (alexis.c@ariegenature.fr)
  • 1 weekend d’approfondissement et de suivis dans le cadre de l’Atlas des Papillons – été (alexis.c@ariegenature.fr)
  • 2 journées de formation orthoptères sur le terrain (grillons, criquets et sauterelles) Formation réservée aux adhérent·es de l’ANA-CEN Ariège inscrit·es à la formation orthoptères, proposée par David et Nathalie de Bestioles et Compagnies. Ces derniers proposent un tarif promotionnel de 97€ au lieu de 400€ aux adhérent·es de l’ANA-CEN Ariège pour la formation en ligne d’un an. Attention les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 14 mars. Le bon de réduction pour les adhérents de l’ANA-CEN Ariège est : PRIVILEGE_ANAmars21 

En suivant ce lien http://www.bestiolesetcompagnie.fr/accompagnement-orthopteres/  cliquer sur “Je m’inscris” et saisir le bon de réduction avant de régler sur une page sécurisée. Ensuite l’accès à la plateforme de formation est immédiat.

Chiroptères : 

  • 1 journée d’initiation à la découverte des chauves-souris d’Ariège – Samedi 17 avril  (thomas.c@ariegenature.fr/yoorana.p@ariegenature.fr)
  • 1 journée d’approfondissement sur les chauves-souris d’Ariège – samedi 4 et dimanche 5 septembre (thomas.c@ariegenature.fr/yoorana.p@ariegenature.fr)

Merci encore à tous les bénévoles et futurs bénévoles qui soutiennent chaque année nos actions et à très vite !

ParAmbre Luczynski

Compte-rendu de la sortie “Mare des amphibiens” du samedi 6 février 2021

Les mares, ces étendues d’eau stagnante et peu profonde avec bien des utilités. Nous sommes allé·es à la découverte de ce milieu le samedi 6 février 2021. Lors de cet après-midi, deux groupes d’une dizaine de personnes sont venus découvrir ces habitats riches en biodiversité, autour de la mare pédagogique de Serres-sur-Arget.

Groupe de participant·es à la sortie – Ambre Luczynski

Tout d’abord, nous avons pu faire un zoom sur les mares pour en apprendre plus sur leurs histoires et sur leurs fonctionnements. Ces lieux de vie sont méconnus et ont pourtant une grande utilité écologique !

Ensuite nous avons eu la chance de pouvoir observer des crapauds épineux ainsi que des œufs de grenouilles, nous en avons appris plus sur les amphibiens et plus particulièrement sur les crapauds et les grenouilles.

La découverte du cycle de vie de ces animaux s’est faite à travers un petit jeu, qui nous a permis de comprendre les différents stades d’évolutions, les migrations et le régime alimentaire de nos amis les Anoures (amphibiens qui ont perdu leurs queues à l’Age adulte).

Crapauds épineux – Guillaume Bonnin
Œufs de grenouilles rousses – Guillaume Bonnin

Cette sortie a été organisée dans le cadre de la journée mondiale des zones
humides, une journée qui célèbre l’anniversaire de la convention Ramsar (qui vise à enrayer leur dégradation ou leur disparition, en reconnaissant les fonctions écologiques ainsi que les valeurs économiques, culturelles, scientifiques et récréatives des zones humides) cette journée est aussi consacrée à la sensibilisation sur les différentes zones humides.

Guillaume Bonnin

ParAmbre Luczynski

“l’ANA-CEN fait une belle démonstration de biodiversité” La Dépêche du Midi – 12 février 2021

ParAmbre Luczynski

Compte-rendu du chantier école sur le site conservatoire de la prairie humide du Pesquié (Lagarde 09)

Dans le cadre de la mise en application pratique de leur cursus, une vingtaine d’élèves et leurs deux professeurs ont travaillé 2 jours durant le mois de janvier 2021, les pieds dans l’eau et la tête sous la pluie, pour rouvrir 1000 m² de prairie humide et prairie mésophile sur notre site conservatoire du Pesquié.

Fauchage, prairie humide du Pesquié – Fany Personnaz

En cohérence avec le plan de gestion du site qui prévoit le maintien en bon état de conservation des habitats ouverts du site via des pratiques de fauche tardive (fin juin), le débroussaillage effectué par les élèves a plusieurs objectifs :

  • Limiter la dynamique d’embroussaillement,
  • Favoriser le développement d’espèces végétales patrimoniales de milieu ouvert, emblématiques de ce site comme la Jacinthe de Rome, star locale !
  • Faciliter la pratique de la fauche des habitats prairiaux par un agriculteur local avec qui nous travaillons depuis 4 ans ; Il s’agissait d’une part d’agrandir la surface disponible et d’autre part de contribuer à l’amélioration de la qualité du fourrage issu de la coupe.

Les élèves ont également réalisé l’entretien des clôtures qui entourent le site.
La météo n’a pas entamé la bonne humeur et la motivation de ces élèves en Bac pro « Gestion des milieux naturels et de la faune » au lycée agricole de Pamiers ! De plus, ce partenariat CEN, LEGTA et agriculteur local montre une fois de plus que la préservation de l’environnement permet aussi le développement d’activités économiques, sociales et éducatives !

Fany Personnaz

ParCarole Herscovici

Recherche d’une sous-espèce de Crapaud accoucheur …

… une nouvelle mission pour le groupe herpéto de l’ANA-CEN Ariège !

Le crapaud accoucheur est un petit Amphibien qui présente la particularité de pouvoir s’accoupler à terre. Le mâle enroule le cordon d’œufs expulsés par la femelle autour de ses pattes postérieures. Il transporte les œufs pendant tout leur développement et les immerge régulièrement pour les humidifier. Lorsqu’ils sont prêts à éclore, le mâle se débarrasse du cordon d’œufs dans le point d’eau où les têtards finiront leur développement. Le crapaud accoucheur, peu exigeant quant à son habitat, affectionne aussi bien les murs de pierres sèches du piémont que les abords des lacs d’altitude. Les points d’eau où les têtards se développent peuvent être des mares, des ruisseaux, des abreuvoirs ou des lavoirs… Le crapaud accoucheur est discret mais signale souvent sa présence par le chant nocturne des mâles : un « tou » répété à intervalles réguliers.

En France, on considère que deux sous-espèces sont présentes. Alytes obstetricans obstetricans occupe  la majeure partie du territoire. Alytes obstetricans almogavarii est une sous-espèce de la péninsule ibérique qui est présente dans l’Aude, les Pyrénées Orientales et probablement l’Ariège. Il se distingue de la sous-espèce nominale par une silhouette plus élancée, une peau plus lisse et une coloration plus contrastée, avec des taches vertes bien distinctes (cf photos).

Une étude publiée récemment (*) propose d’élever la sous-espèce almogavarii au rang d’espèce, sur la base d’études génétiques, en avançant comme argument le faible taux d’hybridation sur les zones de contact entre les sous-espèces. La commission de la Société Herpétologique de France n’a pas encore indiqué si ce changement de nomenclature serait accepté.

Nous lançons aujourd’hui un appel aux naturalistes ariégeois en général et aux membres du groupe herpéto en particulier pour faire des photos de crapauds accoucheurs. Ceci nous permettra d’émettre des hypothèses sur la présence et la distribution d’Alytes obstetricans almogavarii en Ariège. Espérons qu’à l’avenir, un chercheur nous proposera d’effectuer les analyses génétiques qui elles seules permettront de valider ces hypothèses.

Merci d’envoyer les photos avec le lieu (commune), si possible les coordonnées GPS et le nom de l’observateur à l’adresse suivante : buisson.olivier@wanadoo.fr

Pour observer le crapaud accoucheur, il faut essayer de repérer l’origine du chant et longer les abris potentiels (haies, murets, tas de pierre…) lors des soirées pluvieuses. On trouve parfois aussi les animaux en soulevant des pierres ou dans des tas de sable. Les têtards de grande taille (jusqu’à 9 cm) dans des abreuvoirs ou des bassins trahissent également la présence de l’espèce. Ouvrez grand vos yeux et vos oreilles, nous attendons vos photos !

* : Dufresnes, C. & Í. Martínez-Solano (2020): Hybrid zone genomics supports candidate species in Iberian Alytes obstetricans.- Amphibia-Reptilia 41: 105-112

ParCarole Herscovici

L’Ariégeois magazine – décembre 2019

Les mares disparaissent peu à peu et pourtant leur utilité est reconnue

Télécharger l’article en pdf.

L'Ariégeois magazine - décembre 2019 : Les mares disparaissent peu à peu et pourtant leur utilité est reconnue
L’Ariégeois magazine – décembre 2019
ParCarole Herscovici

La Gazette ariégeoise – 10 janvier 2020

Réchauffement climatique ?
Un nouveau lézard

GAZETTE_10012020_Un nouveau lézard en Ariège
GAZETTE_10012020_Un nouveau lézard en Ariège
ParJulien Vergne

Ariège grandeur nature

Enfin un livre qui présente la faune et la flore d’Ariège!!

Depuis le temps qu’on l’attendait, que le projet était en gestation, le voilà enfin. Ce livre abondamment illustré présente la nature ordinaire et exceptionnelle de l’Ariège.

En vous laissant guider à travers les grands types de paysage, vous (re)découvrirez la richesse et les spécificités du patrimoine naturel ariégeois. Loin d’être exhaustif, ce livre présente tout de même plus de 300 espèces à travers de belles photos et des illustrations variées. Près d’une cinquantaine de contributeurs (rédacteurs, photographes et illustrateurs) ont permis de rendre cet ouvrage accessible au plus grand nombre et agréable feuilleter.

Il est le fruit d’un travail entièrement bénévole, de notre connaissance naturaliste du territoire ariégeois depuis 30 ans et de notre passion de la transmission auprès de publics variés. Vous trouverez à travers ces 240 pages de quoi vous émerveiller encore plus sur la nature qui nous entoure.

Neuf chapitres par type de paysage avec quelques éléments de compréhension de géomorphologie


Présentation d’habitats

Présentations originales d’espèces

Carnets naturalistes

Feuilletez quelques pages

Ce livre est disponible en librairie à 30 € ou directement sur le site du Pas d’Oiseau

Prix pour les adhérents de l’Ana 25 € (uniquement le premier exemplaire), contacter nous : vie.asso@ariegenature.fr

On en parle : écouter l’émission d’oxygène FM sur le sujet

ParJulien Vergne

Heureuse nouvelle année à toutes et tous!!

Cette année, l’Ana fêtera ses 30 ans d’existence et d’action à travers divers événements. Soyez attentifs! ;-)

ParJulien Vergne

Le crapauduc de Tourtouse à l’honneur dans le JT de France 3

Le crapauduc de Tourtouse à l’honneur dans le JT 19/20 sur France 3 Région, le dimanche 29/01/2017 (minute 16’44”)

http://pluzz.francetv.fr/…/jt_1920_midi_pyrenees_,152948963…

Et rediffusion au JT 12/13 le lendemain.

 

Bon visionnage et merci encore aux fidèles de la première heure (Guillaume, Graham, Jacqueline et Richard), à l’association Vivre à Tourtouse, aux élèves et enseignants du LEGTA de Pamiers…