Liste de catégorie Non classé

ParAmbre Luczynski

L’observatoire du paysage à Montségur !

Mardi 10 août, la réserve naturelle du Massif du Saint Barthélémy a animé un atelier sur l’Observatoire du paysage avec une quinzaine d’habitants de Montségur.

                C’est un observatoire qui se construit en effectuant des photographies depuis des « points photos », d’où l’on peut voir plusieurs zones et leur évolution. Ces zones ont été photographiées dans le passé (photos anciennes données par les habitants) et seront re-photographiées dans les mêmes conditions (points de vue, cadrage…) plusieurs fois par ans pendant plusieurs dizaines d’années.

                Cet atelier était l’occasion pour les habitants de choisir ces points de vue et ce qu’ils souhaitent photographier. Une animation aura lieu avec un groupe de Montséguriens mercredi 25 août, afin de finaliser la co-construction du projet.

                A terme, une exposition photographique permettra de comparer les photos et d’analyser l’évolution des paysages. C’est un projet de sciences participatives qui agit comme un système de veille sur les paysages.

Marine Lebreton

ParAmbre Luczynski

Protocole CIMaE – Climatic Impact on Mountain Aquatic Ecosystems

Cette année 2021, la Réserve naturelle régionale du massif de Saint-Barthélemy met en place le protocole CIMaE – Climatic Impact on Mountain Aquatic Ecosystems – (https://www.fne-aura.org/…/cimae-un-projet-de…/). Ce programme a été mis en place dans le cadre de la thèse de Marie Lamouille-Hébert.

L’objectif du projet est d’étudier les zones humides d’altitude et leur biodiversité, afin de mesurer leur évolution dans le contexte actuel de changement climatique.

Les espèces d’amphibiens et d’odonates qui sont étudiées dans le cadre de CIMaE sont déjà étudiées depuis plusieurs années sur la réserve avec le protocole RhoMéO, ce qui permet une étude complémentaire et vient renforcer l’implication de la réserve dans des programmes scientifiques à l’échelle nationale.

ParAmbre Luczynski

Sorties nature et Langue des Signes Française

Cet été 2021, Vanessa Le Gal, interface en Langue des Signes Française (LSF), propose d’accompagner plusieurs des sorties nature de l’ANA-CEN Ariège en binôme avec les animateur·rices, pour les rendre accessibles aux personnes malentendantes. 

Plusieurs dates sont proposées :

  • Mercredi 28 juillet – Les Petites Bêtes, un monde immense ;
  • Mercredi 4 août – De becs et de plumes, s’envoler vers l’univers des oiseaux aux Monts d’Olmes ;
  • Mercredi 11 août – Sortie Moulzoune, histoire et biodiversité ;
  • Mercredi 18 août – Roche, eau, estives et forêt, plongée dans l’histoire des paysages ;
  • Dimanche 22 août – Sortie herpétologie, entomologie et botanique à l’étang bleu.


N’hésitez pas à la contacter pour vous y inscrire : v.legal@protonmail.com

Bel été à toutes et tous ! 

ParAmbre Luczynski

Des animations estivales sur la nature !

La Médiathèque de Lorp-Sentaraille Réseau de lecture Couserans-Pyrénées et l’ANA-CEN Ariège organisent des animations estivales sur la nature en août et en septembre 2021 dans les médiathèques du Bas-Couserans !

ParAmbre Luczynski

La Bastide-de-Sérou à la découverte de l’eau !

Des animations gratuites tous les mercredis à 15h pour découvrir la thématique de l’eau sur votre territoire (du mercredi 7 juillet au samedi 28 aout) 😃Inscriptions auprès de la Mairie de La Bastide-de-Sérou : 05.61.64.50.18

ParCarole Herscovici

Festival de la Flore Festi’Flora

La RNR accueille du 17 au 20 juin 2021 la première édition de Festi’Flora : le  Festival de la flore du programme interreg POCTEFA FloraLab ! Il se décline sur l’ensemble du territoire du projet : France (Ariège et Pyrénées-Orientales), Andorre, Catalogne avec l’ensemble des partenaires !

4 jours dédiés à la flore pyrénéenne : sorties de terrain, expo photos, animations, balades décalées, moments conviviaux, il y en aura pour tous les goûts ! RDV : Maison de la réserve, 104 ter village à Montségur. Inscription obligatoire RNR : 05 61 65 44 82

Téléchargez le programme ariégeois

Téléchargez le programme chez nos voisins. Plus d’informations sur le site https://www.floralab.eu/

ParAmbre Luczynski

Cascades de la Turasse » (Roquefort les Cascades)

L’ANA-CEN Ariège a fait l’acquisition d’un peu plus de 3 ha de parcelles sur la commune de Roquefort les Cascades ! Ce site abrite d’impressionnantes concrétions de tuf sous forme de travertins, cascades et vasques. Elles accueillent des communautés bryophytiques qui sont prioritaires au sens de la directive habitat : « Sources pétrifiantes avec formation de travertins (Cratoneurion). 7220 * » C’est un des sites les plus importants de ce type connu en Ariège. Un cortège bryophytique d’une quinzaine d’espèces caractéristiques a été recensé.

Les sources pétrifiantes sont caractérisées par des équilibres multiples qui en font des systèmes d’une grande sensibilité écologique : équilibre hydrochimique lié à la qualité des eaux d’alimentation et permettant la précipitation ; équilibre biologique dû au peuplement et à la croissance des bryophytes incrustantes ; équilibre hydrologique dû au mode d’alimentation en eau. L’alimentation en eau est un facteur de richesse floristique, bryophytique et fonctionnelle. L’ensemble des processus d’accumulation carbonatée repose sur l’abondance et la qualité de cette ressource.  

De plus, deux autres habitats d’intérêt sont présents en bordure immédiate des sources pétrifiantes. Ce sont les hêtraies calcicoles et de forêts de pentes et de ravins à tilleuls (respectivement 9150 et 9180 classification des habitats CORINE biotopes).

ParAmbre Luczynski

Appel à bénévoles 2021 (Atlas des papillons) !

Bonjour à tous·tes,


Venez participer à nos côtés à l’atlas de papillons d’altitude, dans les Pyrénées ariégeoises (en savoir plus https://ariegenature.fr/sciences-participatives/atlas-des-rhopaloceres-et-zygenes-daltitude-dariege/).


Les objectifs principaux de cet atlas sont :
– L’amélioration des connaissances sur la répartition des espèces et des cortèges d’espèces d’altitude susceptibles d’être affectées par le changement climatique et par les modifications des pratiques agricoles ;
– La sensibilisation du grand public et des professionnels à cette thématique.

Cet atlas se déroule sur plusieurs années, avec une période de prospection de fin mai à fin septembre.


Les personnes souhaitant participer à cet atlas pourront bénéficier d’une journée de formation en juin 2021. Des mailles leur seront affectées, avec un protocole d’observation.

Pour plus de renseignements (espèces cibles, protocole, saisie des données, etc.), merci de contacter Alexis Calard à l’adresse mail : alexis.c@ariegenature.fr


Au plaisir

Alexis Calard

ParAmbre Luczynski

Protéger les Grand Tétras et de Lagopèdes du massif du Saint Barthélémy

Lagopède alpin_BB

La réserve naturelle régionale du massif du Saint Barthélémy abrite des populations de Lagopède des Pyrénées ou Perdrix des neiges, et de Grand Tétras ou Coq de bruyère. Ces deux espèces très sensibles au dérangement sont actuellement fragilisées pour diverses raisons. Les gestionnaires de la réserve naturelle ont la responsabilité de les préserver au mieux.

Préserver l’unique population de Lagopèdes du massif de Saint Barthélémy

Cette authentique relique de l’époque glaciaire parfaitement adaptée au froid est sédentaire et vit au-dessus de 2000 mètres d’altitude toute l’année. Dans le massif du Saint Barthélémy, cet habitat est présent vers les sommets sur une surface très restreinte, autour du Pic du Saint-Barthélémy. Le petit groupe de lagopèdes qui y subsiste est isolé de plus de 20 kilomètres des plus proches populations, une réelle contrainte pour cet oiseau sédentaire aux capacités de vol limitées.

Plusieurs facteurs menacent aujourd’hui les lagopèdes :

– L’augmentation de la fréquentation par les randonneurs en hiver le pousse à fuir davantage et donc à s’exposer aux prédateurs (rapaces), tandis que sa stratégie de survie est basée sur le fait de rester caché grâce à son mimétisme (son plumage devient blanc en hiver). Ce dérangement a également un impact non négligeable sur son énergie à une période où les ressources alimentaires sont limitées. Le Lagopède a besoin de cette énergie pour se reproduire.

– Parfaitement adapté au camouflage dans la neige avec son plumage blanc en hiver, le lagopède devient très visible par manque de neige (tâche blanche sur l’herbe ou les rochers sombres…). Avec les hivers de moins en moins enneigés actuellment, il devient facilement repérable par les prédateurs.  

– Sa nidification peut se trouver également impactée par le dérangement. L’oiseau niche au sol, et les poussins sont donc très vulnérables de début mai jusqu’à leur émancipation durant l’été.

La répétition des dérangements peut pousser les individus à quitter le site et ainsi faire échouer la reproduction.

Une zone garantissant la quiétude de cette espèce a donc été installée sur le versant nord et la crête du pic de Saint Barthélémy. Le sommet reste autorisé depuis les Monts d’Olmes mais pas au-delà sur de décembre jusqu’au déneigement printanier. Au printemps, les sentiers balisés restent bien évidemment autorisés.

Panneau_RNR

Protection pour le Grand Tétras

Les menaces concernant cet oiseau emblématique des forêts de montagne sont nombreuses à l’échelle nationale et pyrénéenne. Son habitat est dégradé par les activités et aménagements humains. L’augmentation de la fréquentation de la montagne en toutes saisons provoque du dérangement, parfois jusqu’à l’abandon des sites favorables. L’hiver est une période particulièrement sensible au vu des contraintes du froid et des ressources alimentaires limitées. Si l’oiseau est dérangé lors de sa recherche de nourriture, il risque de ne pas s’alimenter.  La reproduction puis l’élevage des jeunes au printemps dépendent également de cette tranquillité.

Pour ces raisons, une zone de quiétude balisée a été installée dans les forêts à proximité du refuge de Pratmau.

Mise en place de zone de quiétude_RNR

Les gestionnaires de la réserve naturelle régionale du massif du Saint Barthélémy (commune de Montségur et Ana – Conservatoire d’Espaces Naturels d’Ariège) sont conscients que la mise en place ces zones de quiétude représente une contrainte pour les pratiques de loisirs sur le site. La fréquentation est en augmentation forte cet hiver dans le contexte de fermeture des stations de ski, et incite à une vigilance renforcée du point de vue des risques de dérangement sur ces espèces.

On entendra toujours dire que « des oiseaux y en a ! », et que « on ne peut plus rien faire, même en montagne !».   Cependant, au regard des enjeux actuels sur ces deux espèces, il est de notre responsabilité de mettre en place ces zones de quiétude pour assurer la protection de ces espèces emblématiques des Pyrénées. Nous remercions les usagers de la montagne pour leur compréhension et leur contribution pour préserver la biodiversité des derniers écrins sauvages de nos chères Pyrénées.

ParAmbre Luczynski

La rentrée des bénévoles approche !

La rentrée des bénévoles 2021 approche ! Elle aura lieu le samedi 6 mars (en présentiel dans la salle polyvalente de Serres-sur-Arget). Cette réunion de travail spéciale adhérent·e sera l’occasion d’échanger avec les animateur·rices des 6 groupes thématiques et de découvrir le programme détaillé des futures formations et sorties 2021 (dans le respect des consignes sanitaires (masque obligatoire)) ! Si vous souhaitez participer à cette réunion merci de vous inscrire via ce formulaire (inscription obligatoire compte tenu des contraintes sanitaires).

Et pour vous donner l’eau à la bouche… 8 formations au programme :
– Animation de stands,
– Oiseaux,
– Amphibiens (triton marbré, Alyte accoucheur, etc.), 
– Chauves-souris d’Ariège, 
– Graminées,
– Orchidées,
– Papillons,
– Orthoptères (grillons, criquets et sauterelles)*


* Pour les adhérent·es de l’ANA-CEN Ariège qui souhaitent se former à l’identification des orthoptères, David et Nathalie de Bestioles et Compagnies proposent un tarif promotionnel de 97€ au lieu de 400€ pour la formation en ligne d’un an. Ces stagiaires bénéficieront de 2 journées complémentaires sur le terrain !
Pour vous inscrire : https://www.bestiolesetcompagnie.fr/ 

A très vite !