Archives de catégorie Rapports expertises

ParJulien Vergne

Appui technique à la pratique durable des sports de nature – Rapport final

Rapport final de l’étude réalisée de 2010 à 2012 sur les sports de nature en relation avec l’environnement

Ce rapport présente des actions transversales mêlant l’amélioration des connaissances naturalistes, la gestion concertée de certains site et l’éducation/formation des sportifs. L’articulation avec d’autres démarches départementales (démarche qualité Res’Pir, menée par l’ADT) ou à l’échelle des Pyrénées (via le Réseau Education Pyrénées Vivantes) est également expliquée.

Ce projet, qui est la suite de projets précédents, confirme une fois encore l’importance des liens entre les aspects de connaissances naturalistes, de médiation, de gestion et d’éducation. Chaque aspect sert les autres et ces interactions permettent aux actions de gagner en pérennité. La concertation d’une façon générale est de loin préférable à la médiation et encore plus à la régulation de conflits. Elle permet aux gens d’oser concilier les enjeux environnementaux et les enjeux sportifs. Ainsi les décisions prises collégialement sont-elles le fruit de réflexions communes et leurs conséquences acceptées par tous.

Enfin, l’enquête auprès des encadrants sportifs a montré qu’il y a une réelle motivation à mieux aborder l’environnement, tant dans les pratiques que dans le discours tenu aux participants. Des besoins forts en formation ou en outils de sensibilisation ont été exprimés. En fonction de ces résultats, nous souhaitons mettre en place des actions de formations et d’appui à la réalisation d’outils de sensibilisation pour au moins quatre de ces filières : Randonnée (pédestre, équestre, VTT…), Eaux-vives (kayak, canyoning…), Activités aériennes (parapente, planneur, mongolfière…) et Pratiques verticales (escalade, spéléologie, parcours aventure…).

Auteurs du rapport :
Julien Vergne, Chargé de mission Patrimoine naturel, Coordinateur Sports de nature et Environnement
Emilie Delile, Chargée de l’Enquête Sports de Nature et Environnement

Télécharger le rapport (7,76 Mo)

ParJulien Vergne

Escalade & Biodiversité – Rapport final

L’abondance des milieux rupestres en Ariège et leur méconnaissance nous a conduit à devoir évaluer quantitativement et qualitativement le patrimoine naturel présent sur les falaises du département puis évaluer les conséquences des pratiques d’escalade afin d’assurer le maintien durable de ce capital biologique exceptionnel.

Cette étude découle d’une Charte pour un développement maîtrisé des pratiques de l’escalade et de l’alpinisme, signée en 2003 par les fédérations d’escalade et les associations de protection de l’environnement.

L’amélioration des connaissances est indispensables pour pouvoir gérer au mieux les milieux rupestres tout en préservant la richesse faunistique et floristique des falaises et les activités sportives qui y sont associées. C’est donc dans un souci de gestion concertée et de développement durable que cette étude a été menée. En tant qu’étude expérimentale, elle a permi de tester des méthodologies nouvelles.

Elle apporte la preuve de l’importance de la prise en compte de ces habitats pour la préservation de la biodiversité. Les falaises représentent un milieu très particulier où certaines espèces peuvent développer des adaptations morphologiques ou comportementales spécifiques à cet habitat.

Bien que l’impact ne soit pas facilement évaluable selon les groupes d’espèces, des solutions sont proposées pour permettre une pratique de l’escalade respectueuse de la biodiversité rupestre.

Rapport final de l’étude téléchargeable ici (11 Mo)