Compte-rendu de la nuit internationale de la chauve-souris (vendredi 21 août)

ParAmbre Luczynski

Compte-rendu de la nuit internationale de la chauve-souris (vendredi 21 août)

Vendredi dernier nous nous réunissions à Montségur avec l’équipe de la Réserve Naturelle Régionale du Massif du Saint-Barthélemy pour la nuit internationale de la chauve-souris. Cette soirée a commencé à 17h avec un atelier de gravure et de dessins pour décorer les gîtes à chauves-souris.

Après une pause repas, Xavier, notre animateur, nous a parlé plus en détails de ces mammifères remarquables formant l’ordre des chiroptères (qui volent avec leurs mains). Il existe 1200 espèces dans le monde, 34 espèces en France dont 27 en Ariège ! Les plus grandes en France sont le Molosse de Cestoni et la Grande Noctule et la plus petite espèce, la Pipistrelle Commune.

Nuit internationale de la chauve-souris à Montségur – Guillaume Bonnin

Les chauves-souris hibernent et font en moyenne un petit chaque année. Elles ont souvent souffert des mythes qui les associaient au Diable ou encore aux vampires. Aujourd’hui, elles souffrent de l’activité humaine (intensification de l’agriculture et de l’urbanisation) et ont de plus en plus de mal à trouver des milieux diversifiés (grottes, haies, arbres, greniers, combles, etc.) indispensables à leur survie.

Petit Rhinolophe_Emma Vincent-Cuaz
Petit Rhinolophe – Emma Vincent-Cuaz

Après cette riche introduction nous nous sommes baladés dans le charmant village de Montségur pour assister au réveil des chauves-souris et écouter leur chasse active grâce à un détecteur à ultrasons. Il faut savoir que les chauves-souris en Europe sont strictement insectivores !

Ecoute d’une chasse active grâce à un détecteur à ultrasons – Ambre Luczynski

La soirée s’est prolongée avec une histoire lue et un spectacle d’ombres chinoises !

Merci la RNR pour cette soirée qui nous a permis d’apprendre plein d’anecdotes sur ces surprenants mammifères (exemple utile :  le guano de chauve-souris est un très bon fertilisant pour le jardin et le potager !) et de connaitre différentes manières de les protéger grâce au maintien d’une mosaïque paysagère diversifiée dans son jardin (haies, suppression des pesticides, mise à disposition de son grenier ou encore de gîtes adaptés aux espèces présentes).

Promenade nocturne autour de Montségur – Ambre Luczynski

À propos de l’auteur

Ambre Luczynski administrator