La Dépêche du Midi 30 octobre : « Au chevet de la prairie du Pesquié »

Hier l’Association des naturalistes de l’Ariège (ANA) a dirigé un chantier participatif. L’objectif ? Débroussailler la prairie du Pesquié, une zone humide implantée au pied de Labraque, exceptionnelle dans le département pour ses 7 ha et sa Jacinthe de Rome préservée en France.

Pour lire la suite, cliquez sur la photo.