La dépêche du midi du 30 Mai 2018 : À propos des grenouilles écrasées du chemin de Lesquet

L’Association des naturalistes ariégeois, qui a pris en compte le problème des nombreuses grenouilles écrasées du côté du chemin de Lesquet et de la route de Rieux, a souhaité organiser une réunion pour échanger avec les riverains sur la question. Dommage que peu d’entre eux se soient déplacés car l’intervention de Pauline Levenard sur le sujet était fort intéressante. Après avoir parlé des grenouilles rousses, espèce présente à Varilhes, et des différentes zones humides identifiées dans le secteur, elle a parlé des premières initiatives prises avec la pose de filets «crapauduc» tout le long des fossés et de bâches pour conserver l’humidité en période de sécheresse. La création de mares serait certainement une meilleure solution, mais pour cela il faudrait l’aval des propriétaires des terrains concernés. C’est vers eux que l’association va maintenant se tourner pour faire avancer le problème. Pour finir, cette dernière souhaite remercier toutes les personnes qui se sont mobilisées l’an passé pour sauver des milliers de batraciens de l’écrasement, préservant ainsi l’équilibre de l’écosystème local.