Le Frelon asiatique en Ariège

ParJulien Vergne

Le Frelon asiatique en Ariège

Frelon asiatique - photo Jean Maurette
Signalé dès 2008 en Ariège (source MNHN Paris), le Frelon asiatique (Vespa velutina) est maintenant bien présent en Ariège. Plus petit que le Frelon européen (Vespa crabro), le Frelon asiatique est facilement reconnaissable grâce à son 4ème segment abdominal qui est jaune orangé, à la couleur orangée de sa face et à ses pattes brunes, dont l’extrémité est jaune.
Le caractère invasif de cette espèce suscite de nombreuses inquiétudes. Elle n’est pas agressive avec l’homme. Si leur nid est dérangé, les frelons sortent en grand nombre (nombreux individus dans une colonie) pour le défendre et il est conseillé de s’en éloigner calmement à plus de 20 mètres. Pour se protéger, une combinaison anti-frelon en coton et des lunettes sous la grille de protection suffisent. Certes sa piqûre est douloureuse, dangereuse en cas d’injections multiples (au moins 40 piqûres), surtout sur les muqueuses. Un terrain allergique de la victime peut entraîner des complications médicales, comme pour les guêpes ou abeilles,…
Par contre, cette espèce exotique s’ajoute aux nombreuses autres causes de déclin des abeilles domestiques. Chasseur d’insectes (hyménoptères, diptères,…), il guette près des ruches en vol stationnaire, capture une abeille, découpe le thorax qui servira à nourrir les larves. Un ou deux frelons ne menacent pas une ruche, mais au-delà de 10 à 15 individus, une ruche isolée ou des ruchettes seraient condamnées à brève échéance (source Union Nationale Apiculture Française). Il peut aussi rentrer dans les ruches, tuer les larves et abeilles et consommer le miel.
Pour l’en empêcher, il est possible de diminuer l’ouverture des ruches, comme l’a expérimenté l’INRA de Bordeaux.

Alors que faire ?
Les nids de Frelons asiatiques identifiés (nids volumineux fixés sur les hautes branches) doivent être détruits jusqu’à la mi-novembre, les reines fécondées se trouvant encore dans le nid. Cette tâche doit être confiée à des professionnels ou des services publics.
Nid de frelon asiatique - Photo Adrien Duquesne
En revanche, l’éradication de cet insecte n’est maintenant plus possible. Des campagnes de piégeage sélectif ont été mises en place dans de nombreuses régions. Or ces pièges n’ont rien de «sélectif» et affectent d’autres espèces d’insectes ! L’examen des contenus des pièges à Frelons asiatiques posés à Bordeaux et dans le Lot et Garonne en 2009 a permis d’observer que seulement moins de 1% des insectes capturés étaient des Vespa velutina ! Les deux ordres principalement détruits sont les diptères et les lépidoptères, avec un nombre très important d’individus, ce qui entraîne de graves conséquences sur le réseau trophique local. L’analyse rapide du contenu d’un piège à Frelons asiatiques, placé à Saint-Girons amène le même constat (photo ci-contre). Il faut éviter les piégeages, mais au contraire favoriser les espèces concurrentes susceptibles de limiter leur extension. Dans tous les cas, il faut se mobiliser pour approfondir la connaissance de la biologie de cette espèce, de son aire de répartition et de ses prédateurs.

Contenu d'un piège à frelon - Photo Adrien Duquesne
12 Frelons asiatiques (alignés en haut),
31 Frelons européens (3 rangées dessous)
et beaucoup de diptères et lépidoptères…

Moralité, en utilisant ces pièges pour « préserver » les insectes pollinisateurs, on en tue beaucoup plus que ce que peuvent faire les frelons asiatiques!! Attention donc à ne pas agraver les choses!!

La seule solution vraiment efficace reste la destruction des nids à l’automne par des professionnels.

 
Bibliographie :
Dauphin P. et Thomas H., 2009. Quelques données sur le contenu des «pièges à Frelons asiatiques » posés à Bordeaux (Gironde) en 2009. Bull. Soc. Linn. Bordeaux, Tome 144, N.S.) n° 37 (3) : 287-297.
Remerciements à M. Quentin Ronce, du secteur entomologie du Museum National d’Histoire Naturelle, pour sa relecture.

À consulter également : Page de l’OPIE consacrée au Frelon asiatiqueImpact sur l’entomofaune des « pièges à frelon asiatique »

 

Quelques vidéos sur Youtube à consulter (en lisant les commentaires!) :

Adrien Duquesne

Article tiré du bulletin de liaison n°74, téléchargeable ici

 

À propos de l’auteur

Julien Vergne administrator

Chargé de missions Patrimoine naturel Coordination Suivis rapaces Coordination Sports de nature et Environnement