LA RESERVE NATURELLE

Une terre de contraste

Au cœur du Massif de Tabe, la réserve naturelle du Massif du Saint Barthélémy s’étend sur 500 ha sur la commune de Montségur. Elle se situe sur le versant Nord du Pic de Soularac (2368m), plus haut sommet des montagnes nord-pyrénéennes.

Visible de Toulouse à Carcassonne en passant par la Montagne Noire et les hauts sommets du Couserans, le duo des pics de Soularac et du Saint-Barthélémy est le belvédère emblématique des Pyrénées cathares. Bien connu des randonneurs, il offre un panorama unique sur la chaîne pyrénéenne, de la Méditerranée aux 3000m des Pyrénées centrales.

Massif de terrains primaires, la réserve naturelle est traversée par la faille de Trimouns, cœur de l’immense veine de Talc, qui, exploitée à ciel ouvert, constitue la plus grande carrière de talc au monde. Elle est ainsi divisée en deux secteurs géologiques bien distincts : à l’Ouest, le domaine des migmatites (« mélange » de granite et de gneiss) et à l’est celui des calcaires dolomitiques (roche sédimentaire très ancienne).

Un concentré des Pyrénées

Forte de ses particularités géographiques et géologiques, la réserve naturelle, parcourant plus de 1000 m de dénivelée de l’étage montagnard à l’étage alpin, concentre sur ses 500ha une diversité exceptionnelle de milieux naturels.

Accrochées aux crêtes du Saint-Barthélémy et du Soularac, les pelouses alpines et les landines rases défient le monde minéral des falaises et des éboulis. Prenant leurs sources sur les pentes du Pic de Soularac, les ruisseaux du Lasset et de Font Frède franchissement les replats et verrous glaciaires successifs pour former étangs, lacs et tourbières, joyaux de la réserve naturelle. Sur les versants, le Pin à crochet se mélange avec les landes à Callunes et à Rhododendron et côtoie les landes à Genêt purgatif.

A l’est du Soularac, le relief s’adoucit formant des vallées ouvertes aux sommets arrondis. Les vallons de 

Pratmau et des Mousquiès sont occupés par une mosaïque de landes montagnardes et de pelouses à Nard dont la richesse floristique est maintenue par la pratique multiséculaire du pâturage bovin. La réserve naturelle est délimitée à l’est par le Sarrat de Caudeval. Ici, l’eau se fait plus rare, seules des pelouses rases se sont adaptées aux conditions de sècheresse et d’altitude de cette montagne calcaire, véritable paradis pour la flore et les papillons.

 

Fiche d’identité : 1ère réserve naturelle d’Ariège

La Réserve Naturelle Régionale du Massif du Saint-Barthélémy, première réserve naturelle d’Ariège, 13ième de la Région Occitanie, rejoint les 343 réserves naturelles de France.
Date de création : 18 novembre 2015
Autorité de gestion : Région Occitanie
Superficie : 498 ha
Altitude : de 1300 à 2368 m
Co-gestionnaires : Commune de Montségur et Ana-CEN 09

Réglementation

Une réserve naturelle est un espace protégé soumis à une réglementation adaptée, respectant le contexte local. Cette réglementation est un outil nécessaire pour préserver durablement ce territoire d’exception. Elle fait surtout appel au bon sens et au civisme.

Accéder au site des Réserves Naturelles de France

Télécharger la délibération de classement de la RNR

Télécharger la plaquette de la RNR

Voir le plan piéton de la RNR

Télécharger le diagnostic de la réserve