Montségur rejoint les Grands Sites de France

ParMarina Leonetti

Montségur rejoint les Grands Sites de France

Le site de Montségur rejoint le réseau Grands Sites de France. Une première étape vers l’obtention du label. Pour ce faire, la communauté de communes du pays d’Olmes va lancer une étude de territoire.

«Il est temps de redorer l’image du pays d’Olmes : nous sommes dans un virage économique très intéressant. On va vers l’excellence du territoire. On se sert du patrimoine industriel comme tremplin pour l’avenir. On veut valoriser le travail des agriculteurs présents sur ce territoire. Mais aussi former des artisans en rénovation de bâtiment afin de regagner l’harmonie visuelle du début du siècle dernier» s’enthousiasme Gérald Sgobbo, le président de la communauté de communes du pays d’Olmes, satisfait de voir Montségur retenu dans le réseau Grands Sites de France. L’étude de territoire qui va être engagée dès le mois de janvier par la communauté de communes du pays d’Olmes va être déterminante pour aller au bout du processus et décrocher le précieux label Grands Sites de France. Avec l’accès au réseau des Grands Site de France, le site de Montségur va bénéficier de l’expérience des autres membres en termes de valorisation du site, et d’un soutien pour décrocher le label. Laurent Servière, conservateur à la réserve naturelle régionale (RNR) projette déjà : «Grâce à l’intégration du site de Montségur dans le réseau Grands Sites de France, la RNR mutualisera la gestion de la fréquentation du site avec celle du reste du territoire et elle développera ses campagnes de sensibilisation à l’environnement.» Et de préciser : «Les sentiers de randonnées présents sur la réserve seront ainsi consolidés, et mieux balisés.»

«Nous concilierons donc valorisation du tourisme et protection de l’environnement» ajoute Anne Tison, la directrice de l’Association des naturalistes de l’Ariège.

En novembre 2016, le Ministère de l’Environnement acceptait la candidature du site de Montségur, proposant même une extension du périmètre jusqu’à Bélesta et la vallée de Lesponne.

La Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (Dreal) a prévu une enveloppe de plus de 80 000 € pour financer l’étude opération Grands Sites de France, une reconnaissance de «la qualité de l’environnement du pays d’Olmes» selon Gérald Sgobbo

En France, 16 territoires ont déjà le label. Si le site de Monségur l’obtient à son tour, il deviendra le premier Grand Site de France de l’Ariège et le deuxième d’Occitanie, derrière le cirque de Navacelles dans l’Hérault.

Morgane Malaterre – Dépêche du Midi

À propos de l’auteur

Marina Leonetti contributor