Placettes d’équarrissage naturel pour les éleveurs

Placettes d’équarrissage naturel : étude de faisabilité, 2020/2022.

Dans le cadre d’un plan national d’action sur le Vautour fauve et les activités d’élevage, nous étudions la possibilité d’installer des placettes d’équarrissage pour les éleveurs d’Ariège qui le souhaitent. Cela se fait depuis de nombreuses années dans l’Aude ou les Pyrénées atlantiques avec de bons résultats.

Afin de répondre à la sollicitation de certains éleveurs sur le sujet, des étudiants ont réalisé une enquête préalable auprès d’éleveurs désireux d’accéder à un dispositif d’équarrissage alternatif à l’équarrissage classique. En effet, l’équarrissage par les rapaces charognards est naturel, gratuit, non polluant, non consommateur d’énergie fossile, plus efficace sur le plan sanitaire et parfaitement légal dès lors qu’il répond à quelques exigences logistiques et administratives. Bref, ce pourrait être la règle dans le monde de l’élevage mais le système économique et réglementaire en fait une exception.

Pour évaluer plus précisément le souhait d’éleveurs et la perception des populations locales à ce sujet, l’université de Foix, dans le cadre de projets tutorés avec des étudiants de la licence “Gestion et Animation des Espaces Montagnards et Pastoraux” (GAEMP) nous ont aidé.

Des étudiants ont donc réalisé une enquête en 2020 pour évaluer la capacité (géographique, logistique, sanitaire) à une telle mise en place. Une capacité de charge minimale et maximale de chaque placette sera également établie pour chaque exploitation enquêtée. Ce travail préalable a permis de définir deux sites pilotes potentiels qui seront présentés aux services vétérinaires de la DDCSPP et à la DDT pour 2022. Cette enquête pourra également permettre de préparer une rencontre avec d’autres éleveurs de l’Aude déjà impliqués dans cette démarche. Bien-évidemment, une attention particulière est à apporter sur le plan sanitaire, vis-à-vis des troupeaux comme des humains et des vautours. Nous avons donc ciblé préférentiellement des éleveurs en agriculture biologique.

Les résultats de l’enquête seront communiqués bientôt.

Une nouvelle enquête a été menée courant avril 2021, par des étudiants de licence professionnelle GAEMP, auprès de la population ariégeoise et des visiteurs ou touristes fréquentant le département, afin de savoir comment ils perçoivent ces oiseaux et la pratique de l’équarrissage. L’objectif est de connaître les questions voire les inquiétudes des personnes vis-à-vis de ces pratiques et de pouvoir répondre à ces interrogations en toute transparence.

Pour tout renseignement, contacter Julien Vergne julien.v@ariegenature.fr

Documents complémentaires

Equarrissage naturel

Vautour fauve

Vautour percnoptère

Gypaète barbu

Généralités