Archive de l’étiquette échange

ParMarina Leonetti

L’Atlas de la Biodiversité Communale continue sur le Pays de Mirepoix !

Les animations pour découvrir et se former à l’identification de la faune, la flore et la fonge vont recommencer sur les pourtours de Montbel ainsi que sur les coteaux agricoles de Montbel et Mirepoix. 

L’enjeu pour les coteaux agricoles sera de vérifier la présence d’espèces protégées sur les espaces ouverts et sur les zones humides, afin d’accompagner les agriculteurs du secteur dans le maintien de la biodiversité par la mise en place de Mesures Agro-Environnementales et Climatiques (MAEC).     

Une réunion publique aura lieu ce vendredi 29 mars à 20h30 à la Mairie de Teilhet afin de vous présenter le déroulé de l’étude et vous expliquer les objectifs. 

Bien-sûr une seconde réunion vous sera proposée sur le secteur de Montbel courant avril-mai.

 

A très bientôt et n’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations !

https://ariegenature.fr/activites/atlas-de-la-biodiversite-communale-abc-dans-le-pays-de-mirepoix/

ParYannick Porcheron

La dépêche du midi du 18 Janvier 2019 : « Un loto pour aller à la découverte de la biodiversité »

Dans le cadre de l’atlas de la biodiversité communale (ABC), l’Association des naturalistes d’Ariège (ANA) organise un loto de la biodiversité le vendredi 25 janvier, à la Maison du lac. À l’image d’un véritable loto (ambiance garantie), les participants auront l’occasion de découvrir les nombreuses espèces animales et végétales présentes sur le territoire.

Et, bien sûr, de nombreux lots sont destinés à être gagnés. Le prix du carton est de 3 €, quatre cartons pour 10 €. Les agriculteurs du territoire vont également jouer le jeu en proposant des lots gourmands ainsi qu’une restauration sur place, à partir de 19 heures, le loto lui-même démarrant à 19 h 30.

Quel est le lien entre la biodiversité et l’activité agricole ? L’enjeu du territoire est de maintenir une activité agricole viable afin d’inciter la transmission des exploitations d’élevage et ainsi maintenir les milieux ouverts, la mosaïque paysagère pour préserver la richesse biologique et la qualité de l’eau.

La communauté de communes du pays de Mirepoix s’inscrit dans plusieurs dynamiques de développement territorial pour lesquelles la préservation de l’environnement, des paysages et du patrimoine est au cœur des réflexions. L’ensemble du pays de Mirepoix constitue un territoire remarquablement préservé sur lequel l’état des connaissances des milieux naturels reste peu développé. Dans ce sens, la communauté de communes a répondu à l’appel à projet atlas biodiversité communale lancé en 2017 par l’Agence française de la biodiversité.

Un programme de sciences participatives est proposé afin d’impliquer les citoyens dans la démarche. Ce loto de la biodiversité en est l’une des animations. Pour participer, il est indispensable de s’inscrire avant le 22 janvier auprès de Pauline Levenard, de l’ANA, au 06 83 52 37 86, ou pauline.l@ariegenature.fr

ParYannick Porcheron

La Dépêche du midi du 14 Janvier 2019 : « Balade naturaliste le long de l’Izard sur les traces du desman »

Vincent Lacaze, de l’ANA (Association des naturalistes de l’Ariège), avait donné rendez-vous au Relais montagnard aux amoureux de la nature, avec cette fois un thème précis, le long de la rivière de l’Izard, affluent du Lez : aller à la recherche des sites du desman des Pyrénées et en même temps fêter les trente ans d’existence de l’association. Tous les ans, elle organise dans une commune un rassemblement convivial autour d’un thème, comme ici le desman, ou la botanique d’un site, aller à la découverte des chauves-souris ou encore «sur les traces des Pyrénées disparues»… Ainsi, en 2018, 29 sorties ont eu lieu sur des thèmes différents. Il y en aura autant en 2019 (voir le catalogue «Les 4 saisons de l‘ANA’ture en 2019»).

Vers 14 heures, un petit groupe s’est retrouvé au hameau de Fréchendech pour, le long du ruisseau, aller à la recherche, sous la conduite de Vincent Lacaze, des sites du desman des Pyrénées, encore présent dans cette vallée. Le desman est un animal qu’on a connu très tard, vers 1818, donc encore méconnu et sur lequel les recherches continuent dans son milieu naturel.

Des chercheurs les ont fait progresser, comme Alain Bertrand en étudiant ses crottes ou encore Bernard Richard, du CNRS. Le but, c’est d’enrayer sa régression du fait, souvent, de la dégradation de son milieu naturel, de connaître ses aires de répartition pour mieux l’étudier.

Le desman est hyperactif toute l’année, ses périodes de chasse les plus intenses se font la nuit, mais il sort en journée également. On l’appelle encore le rat-trompette, à cause d’une trompe très mobile qui lui permet de fouiller entre les pierres à la recherche de larves d’insectes et de saisir ses proies pour les consommer.

Ainsi, Vincent Lacaze a montré au groupe les endroits où le desman pouvait établir son «gîte», en cherchant ses crottes dans le ruisseau, entre les feuilles, sur les rochers. Rentrés au Relais montagnard, les enfants ont pu peindre l’animal à partir de plaquettes et ensuite tout le monde a été invité à un apéritif convivial où chacun a pu s’exprimer, s’informer.

ParYannick Porcheron

La Dépêche du midi du 24 Juillet 2018 : « Les mercredis naturalistes de la RNR »

L’Association des naturalistes de l’Ariège (ANA) propose les mercredis naturalistes de la RNR (réserve naturelle régionale) du massif du Saint-Barthélemy. Il s’agit de randonnées pour partir à la découverte de la faune, de la flore et de toutes les richesses de la réserve naturelle du massif. Les amoureux de la nature seront emmenés par Laurent Servières qui leur fera découvrir le magnifique patrimoine naturel de la RNR.

Prochaines sorties : demain, les 8 et 22 août, de 9 h 30 à 17 h 30. Rendez-vous à 9 h 30, à la maison de la réserve, 104 ter, village, à Montségur. Inscription obligatoire auprès de la RNR : laurent.s@ariegenature.fr ; tél. 05 61 65 44 82.

ParYannick Porcheron

La dépêche du midi du 2 Juin 2018 : Promenons-nous dans les jardins…

Après la projection du film «Zéro phyto 100 % bio» hier soir à l’Estive, les journées dédiées aux «rendez-vous aux jardins» se poursuivent aujourd’hui et demain à Foix.

Aujourd’hui et demain, plusieurs jardins sont ouverts au public : celui de la préfecture, les jardins partagés du Courbet (aujourd’hui, sous réserve) et familiaux de la route de l’Herm (demain, sous réserve), ainsi que le jardin particulier de Mme Martin, au 6 avenue de Barcelone, où elle présente son potager ornemental et échange des boutures (les deux jours, de 14 heures à 18 heures). Le rucher de Montgauzy propose aujourd’hui comme demain à) 14 heures une animation sur la vie des abeilles (inscription au 06 70 49 09 73). Des films sont également projetés aujourd’hui et demain à 17 heures et 21 heures à l’Estive. Enfin, depuis hier et jusqu’au 30 juin, l’association des naturalistes de l’Ariège a mis en place un rallye nature à Foix, avec 10 épreuves enrichissantes et amusantes. Le départ se déroule à l’office de tourisme.

Notons que des événements spéciaux sont organisés uniquement sur une des deux journées. Aujourd’hui, un village associatif est programmé de 9 heures à 17 heures sous la halle aux grains. Avec de bons moments en perspective, notamment avec des clowns, qui déambuleront de 13 h 30 à 16 h 30.

Demain, à 9 heures, partons à la découverte ethnobotanique des terrasses du Pech (inscription au 06 70 49 09 73). Puis, l’après-midi, dès 14 heures, c’est parti pour une balade sur les plantes sauvages à voir à Foix (inscription au 07 80 01 35 57).

ParYannick Porcheron

La dépêche du midi du 30 Mai 2018 : À propos des grenouilles écrasées du chemin de Lesquet

L’Association des naturalistes ariégeois, qui a pris en compte le problème des nombreuses grenouilles écrasées du côté du chemin de Lesquet et de la route de Rieux, a souhaité organiser une réunion pour échanger avec les riverains sur la question. Dommage que peu d’entre eux se soient déplacés car l’intervention de Pauline Levenard sur le sujet était fort intéressante. Après avoir parlé des grenouilles rousses, espèce présente à Varilhes, et des différentes zones humides identifiées dans le secteur, elle a parlé des premières initiatives prises avec la pose de filets «crapauduc» tout le long des fossés et de bâches pour conserver l’humidité en période de sécheresse. La création de mares serait certainement une meilleure solution, mais pour cela il faudrait l’aval des propriétaires des terrains concernés. C’est vers eux que l’association va maintenant se tourner pour faire avancer le problème. Pour finir, cette dernière souhaite remercier toutes les personnes qui se sont mobilisées l’an passé pour sauver des milliers de batraciens de l’écrasement, préservant ainsi l’équilibre de l’écosystème local.

ParYannick Porcheron

La Gazette Ariégeoise du 25 Mai 2018 : Rendez-vous aux jardins, le 1er et 2 Juin

ParYannick Porcheron

La Gazette ariégeoise du 25 mai 2018 : Une Balade décalée en forêt

ParYannick Porcheron

La Dépêche du Midi du 25 mai 2018 : Sortie naturaliste en forêt avec le PAH

Dans le cadre des «Décalés» en Pays d’art et d’histoire, Julien Vergne, chargé de mission patrimoine naturel pour l’Association des naturalistes de l’Ariège, vous invite à porter un autre regard sur notre environnement et à découvrir la forêt de façon ludique et sensorielle. Une balade en forêt pour apprendre à reconnaître les arbres qui la peuplent, récolter ce qu’elle nous offre de plus beau et fabriquer objets et instruments de musique. Matériel à prévoir : couteau bien affûté, ficelles. Et pour terminer cette journée, quoi de plus féerique que de laisser virevolter notre imaginaire au son des percussions et des mots rythmés d’une conteuse ? Le duo Des monts et merveilles vous invite à un autre voyage…

La manifestation est organisée en partenariat avec le Pays d’art et d’histoire, l’Association des naturalistes de l’Ariège et l’association de randonneurs Empreintes.

Rendez-vous le 26 mai, à 10 heures, à la halle de Barrineuf. Tarif visite : 3 €. Prévoir des chaussures de marche. Pique-nique tiré du sac. Inscription obligatoire : julien.v@ariegenature.fr Tél. 05 61 65 80 54.

La Dépêche du Midi, le 25 Mai 2018

ParYannick Porcheron

Ville de Foix le 04 Mai 2018 : Fête des écocentres

Le mercredi 25 avril les Francas du Pays de Foix ont accueilli la fête des écocentres au Pôle de loisirs de Nelson Mandela.
Les enfants du centre de loisirs de la Communauté d’Agglomération Pays Foix -Varilhes, de Saint Girons et du Volvestre ont partagé une journée autour de l’éducation à l’environnement.

Cette fête a pour but de valoriser le travail effectué sur les structures inscrites dans la démarche écocentre. Elle marque également  la transition vers un nouveau dispositif national centre A’ERE (Centre A l’Education à l’Environnement).

Une soixantaine d’enfants a participé à cette journée qui s’est organisée autour de différents ateliers menés par des partenaires associatifs locaux  (voir ci-dessous).

Loïc Saqué, animateur départemental des Francas de l’Ariège a organisé cette journée en partenariat avec les associations de la Ressourcerie et l’Or des poubelles, l’Association des Naturalistes de l’Ariège, la bibliothèque et Ludothèque de la Communauté d’Agglomération Pays Foix-Varilhes.

 

Ville de Foix  le 04 Mai 2018