Archive de l’étiquette migration

ParCarole Herscovici

Compte-rendu de la sortie “Migration postnuptiale des oiseaux des 11 et 12 septembre 2021

Chaque année en septembre nous montons au Col de Larnat entre les vallées de Vicdessos et d’Ariège. C’est un endroit très prisé par les oiseaux migrateurs pendant leurs voyages postnuptiaux vers l’Espagne et l’Afrique. 

Cette année, notre weekend d’observation a commencé avec un challenge. Samedi matin, nous nous sommes retrouvés dans la brume. Les oiseaux aussi ont eu du mal à naviguer dans les nuages. Pourtant, le soleil est revenu l’après-midi. Pendant la journée, 26 adhérent·es et invité·es nous ont rendu visite.  Parmi les 16 espèces de migrateurs qui sont passées, les vedettes de ce comptage furent les guêpiers (plus de 45 individus), une espèce que l’on entend avant de la voir.
Les plus fanatiques d’entre nous ont passé une soirée conviviale et nous avons dormi sur place.

Le dimanche a commencé avec un beau soleil et une belle équipe : 28 observateur·rices de tous niveaux de compétences, du débutant au plus expert.  Nos ornithologues expérimenté·es ont volontiers partagé leurs connaissances en donnant des tuyaux sur des techniques d’identification.
Les espèces les plus spectaculaires vues ce jour là: 6 Gypaètes barbus, 40 Bondrées apivores et 31 Circaètes Jean-le-Blanc.

Sur tout le weekend, nous nous sommes régalés avec l’observation de 21 espèces, dont 14 espèces de rapaces. 

Pour le détail exact des observations, c’est ici

Photo : Martin Castellan

ParMarina Leonetti

Livret de 10 plantes exotiques envahissantes en Occitanie

Livret réalisé dans le cadre de nos actions sur les plantes exotiques envahissantes, avec les CPIE Bigorre Pyrénées, Quercy Garonne,  Bassin de Thau et le CBNPMP

Livret en PDF

ParMarina Leonetti

Prospection et comptage simultané des dortoirs à busards dans la plaine d’Ariège

En Ariège il est possible d’observer 4 espèces différentes de busards. Le Busard cendré et le Busard Saint-Martin sont deux espèces nicheuses du département alors que le Busard des roseaux et le rarissime Busard pâle ne sont observables qu’en dehors des périodes de nidification.

Parmi ces 4 espèces, seuls le Busard Saint-Martin et le Busard des roseaux sont observables en hiver. Le soir, ces oiseaux se rassemblent en un même lieu pour passer la nuit : on appelle cela un « dortoir ».

Ces dortoirs présentent certaines caractéristiques suivant les régions. En Ariège, les oiseaux semblent privilégier les friches herbacées hautes, où quelques ronces sont encore présentes et pourraient permettre de limiter la prédation par les renards par exemple.

Dénombrer les oiseaux sur ces dortoirs permet d’une part de suivre les effectifs de ces hivernants, mais aussi de cibler les milieux dont les enjeux sont forts pour la conservation de ces espèces. Le Busard Saint-Martin est classé « en danger » d’extinction à l’échelle des deux ex-régions Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon en tant que nicheur, ce qui implique de rester aussi vigilant sur les populations hivernantes.

En 2017, forts de 10 bénévoles sur 7 soirées, deux dortoirs ont été découverts. Le comptage simultané (suivi par d’autres départements où ces espèces sont suivies) du 6 Décembre a permis de dénombrer une douzaine oiseaux différents. Ces résultats sont encourageants et nous incitent à continuer les prospections, qui s’opéreront de manière plus opportuniste que systématique pour la fin de cet hiver.

Pour nous aider, contactez-nous par mail pour participer aux suivis (thomas.c@ariegenature.fr) ou saisissez vos observations à l’adresse suivante : http://saisie.ariegenature.fr/. N’oubliez pas de préciser l’heure ou durée de l’observations ainsi que la direction de l’oiseau dans le champ remarque.

Merci à tous les bénévoles qui ont participé à ces prospections !

ParMarina Leonetti

Sortie des 23&24.09.17 : La migration postnuptiale des oiseaux

C’est sous une météo clémente que s’est déroulé le week-end d’observation de la migration au col de Larnat. Alors que les Pyrénées étaient bouchées les jours précédents, nous avons pu bénéficier d’un petit “déblocage” la journée du samedi, ce qui nous a amenés à observer certaines espèces (éperviers et circaètes notamment) dans des effectifs notables.

Voici la liste des oiseaux en migration que nous avons observés :
Pipit des arbres (Anthrus trivialis) : 7
Bergeronnette printanière (Motacilla flava) : 38
Bergeronnette grise (Motacilla alba) : 3
Bergeronnette des ruisseaux (Motacilla cinerea) : 5
Pipit farlouse (Anthus pratensis) : 22
Grosbec casse-noyaux (Coccothraustes coccothraustes) : 8
Grand cormoran (Phalacrocorax carbo) : 35
Mésange noire (Periparus ater) : 20
Hirondelle rustique (Hirundo rustica) : 13500
Hirondelle de fenêtre (Delichon urbicum) : 7500
Epervier d’Europe (Accipiter nisus) : 107 (dont 85 le samedi)
Circaète Jean-le-Blanc (Circaetus gallicus) : 88 (dont 70 le samedi)
Buse variable (Buteo buteo) : 20
Busard des roseaux (Circus aeruginosus) : 27
Bondrée apivore (Pernis apivorus) : 35
Balbuzard pêcheur (Pandion haliaetus) : 2
Milan royal (Milvus milvus) : 13
Faucon hobereau (Falco subbeto) : 5
Faucon pèlerin (Falco peregrinus) : 1
Pigeon colombin (Columba oenas) : 2

J’en profite ici pour remercier tous les observateurs qui sont passés sur le spot donner un coup de main et profiter du spectacle.

                        Sylvain REYT

 

Vous pouvez retrouver ce compte rendu en format PDF ici.

ParMarina Leonetti

Sortie du 17.08.17 : Les oiseaux, au fil des saisons – Automne

Pour voir ou télécharger le compte rendu d’Etienne Colliat de sa sortie ornithologique du 17 septembre, cliquez ici.

ParJulien Vergne

Liste des Oiseaux d’Ariège – Version 2017

La présente liste recense l’ensemble des espèces d’oiseaux sauvages observées dans le département de l’Ariège au 1er juillet 2017.
Cette liste s’appuie sur les informations collectées dans les différentes bases de données couvrant tout ou partie du territoire de l’Ariège (SICEN – Association des Naturalistes de l’Ariège, BAZNAT – Nature Midi Pyrénées, BBD – Amis du Domaine des Oiseaux) ainsi que sur les données historiques disponibles dans différents ouvrages.
Réalisée sur le modèle de la dernière Liste des Oiseaux du Paléarctique occidental (Commission de l’Avifaune Française, 2011), cette liste reprend donc les catégories A, B, C, D et E (voir signification de chacune de ces catégories) adaptées à l’Ariège, ainsi que les statuts nicheur, migrateur et hivernant pour la même échelle géographique. Seules les espèces des catégories A, B et C font partie de la liste officielle des oiseaux d’Ariège.
Les sous-espèces apparaissant dans cette liste sont annotées d’un astérisque et présentées sous forme trinominale, exemple : Bergeronnette de Yarrell * Motacilla alba yarrelli.
Au total, la liste de l’avifaune ariègeoise comporte aujourd’hui 305 espèces.

Etienne COLLIAT & Sylvain REYT
Association des Naturalistes de l’Ariège

 

Liste des oiseaux nicheurs d’Ariège – 2017

ParMarina Leonetti

Valorisons les “breilhs” des berges de nos rivières

Le syndicat du bassin Hers (SBGH) a réuni, récemment, dans la salle Paul-Dardier, un grand nombre de partenaires pour le lancement d’une étude visant la restauration des espaces forestiers appelés “breilhs”.
breilhs 001

ParMarina Leonetti

Sortie du 18.06.17 : Les oiseaux au fil des saisons

Le compte rendu d’Etienne Colliat est disponible ici.06.18_sortie_ornitho

ParJulien Vergne

Belle saison pour les Milans royaux!

Cette année, les couples de Milans royaux que nous suivons dans la zone échantillon du Couserans a été particulièrement fructueuse. Sur les 10 couples suivis, 18 jeunes ont pu prendre leur envol. Un couple ayant eu 3 jeunes a malheureusement connu un échec et a déserté les lieux…

ParJulien Vergne

Les serpents d’Ariège

Elodie Courtois, chercheuse herpétologue au CNRS de Moulis, nous invite à nous faufiler aux milieux des hautes herbes et des croyances pour découvrir ces reptiles