Archive de l’étiquette zone humide

ParYannick Porcheron

L’Ariégeois magazine n°236 – Juillet-Août 2018 : « Grenouilles à sauver à Varilhes »

ParYannick Porcheron

La dépêche du midi du 15 Juin 2018 : Ce samedi, la deuxième journée écocitoyenne

L’ANA (Association des naturalistes ariégeois) et le conseil municipal remercient les bénévoles qui ont participé à la première journée écocitoyenne, destinée à l’arrachage de la renouée du Japon… qui repousse très vite.

Merci de bien vouloir vous inscrire au secrétariat de mairie, tél. 05 61 96 34 33.

ParYannick Porcheron

La dépêche du midi du 30 Mai 2018 : À propos des grenouilles écrasées du chemin de Lesquet

L’Association des naturalistes ariégeois, qui a pris en compte le problème des nombreuses grenouilles écrasées du côté du chemin de Lesquet et de la route de Rieux, a souhaité organiser une réunion pour échanger avec les riverains sur la question. Dommage que peu d’entre eux se soient déplacés car l’intervention de Pauline Levenard sur le sujet était fort intéressante. Après avoir parlé des grenouilles rousses, espèce présente à Varilhes, et des différentes zones humides identifiées dans le secteur, elle a parlé des premières initiatives prises avec la pose de filets «crapauduc» tout le long des fossés et de bâches pour conserver l’humidité en période de sécheresse. La création de mares serait certainement une meilleure solution, mais pour cela il faudrait l’aval des propriétaires des terrains concernés. C’est vers eux que l’association va maintenant se tourner pour faire avancer le problème. Pour finir, cette dernière souhaite remercier toutes les personnes qui se sont mobilisées l’an passé pour sauver des milliers de batraciens de l’écrasement, préservant ainsi l’équilibre de l’écosystème local.

ParYannick Porcheron

La Gazette Ariégeoise du 17 mai 2018 : Varilhes : pourquoi tant de grenouilles écrasées ?

L’Ariège est un département riche qui compte 12 espèces d’amphibiens (grenouilles, crapauds, tritons, etc.) et de nombreux biotopes favorables à leur reproduction (mares, étangs, tourbières, etc.). Victimes de la détérioration progressive de ces milieux, les amphibiens comptent parmi les groupes d’espèces les plus menacés en France et sont, à ce titre, tous protégés par la Loi française.
Ces populations fragilisées sont également menacées par d’autres facteurs comme la circulation routière. Les dommages induits par l’impact des véhicules sont très conséquents, particulièrement lors des migrations prénuptiales durant lesquelles la mortalité peut concerner plus de 90% des individus migrants. “Ce phénomène a été observé durant l’hiver 2016 au niveau du chemin de Lesquet sur la commune de Varilhes où des milliers d’individus de Grenouilles rousses se sont retrouvées écrasées, indique l’Association des Naturalistes d’Ariège, qui anime la Cellule d’Assistance Technique aux Zones Humides. Ce phénomène était déjà connu des habitants mais n’avait jamais été aussi important”.

L’association s’est donc rendue sur le terrain afin de mieux comprendre cette hécatombe. Dans le cadre des suivis des amphibiens sur le chemin du Lesquet, elle convie ainsi le public à une conférence le mardi 22 mai à 18h30 salle Henri Servant à Varilhes. Ce moment convivial sera l’occasion d’échanger sur la problématique des grenouilles écrasées et des actions réalisées par l’ANA et les bénévoles.

 

ParMarina Leonetti

Livret de 10 plantes exotiques envahissantes en Occitanie

Livret réalisé dans le cadre de nos actions sur les plantes exotiques envahissantes, avec les CPIE Bigorre Pyrénées, Quercy Garonne,  Bassin de Thau et le CBNPMP

Livret en PDF

ParMarina Leonetti

Adour Garonne novembre 2017: « Les zones humides n’ont plus de secret en Ariège »

L’inventaire a été mené de façon systématique sur tout le département grâce au travail complémentaire du Parc Naturel Régional (PNR) et l’Association des naturalistes Ariégeois (ANA). Les données respectant la méthodologie d’Adour-Garonne ont été intégrées dans la Système d’Information sur l’Eau (SIE). Chaque commune dispose ainsi d’une carte précise des zones humides de son territoire. De là à systématiser leur prise en compte dans les projets pouvant les impacter, il n’y a qu’un pas… Autant de situations où il faut, au préalable, s’enquérir de la présence des zones humides et de la manière de les préserver. Ce sont donc tous les acteurs potentiels qu’il faut arriver à informer.

Pour voir l’article complet, cliquez ici.

Pour plus d’information, vous pouvez aller sur la page de la CAT 

ParMarina Leonetti

Valorisons les « breilhs » des berges de nos rivières

Le syndicat du bassin Hers (SBGH) a réuni, récemment, dans la salle Paul-Dardier, un grand nombre de partenaires pour le lancement d’une étude visant la restauration des espaces forestiers appelés « breilhs ».
breilhs 001

ParMarina Leonetti

Poster : Caractérisation des habitats des amphibiens d’Ariège par analyses spatiales

Poster sur la caractérisation des habitats des amphibiens d’Ariège  par analyses spatiales.